Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Etat islamique revendique un attentat suicide en Libye

Reuters25/03/2015 à 04:12

(Actualisé avec précisions, contexte) par Ayman al-Warfalli BENGHAZI, Libye, 25 mars (Reuters) - Des individus se réclamant de l'Etat islamique ont revendiqué l'attentat suicide à la voiture piégée qui a fait sept morts mardi à Benghazi, dans l'est de la Libye. La revendication a été faite via une déclaration sur Twitter. Des photos de l'attentat et du kamikaze présumé ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Une voiture chargée d'explosifs a foncé sur un point de contrôle de l'armée dans le quartier de Lithi, où, selon l'armée, se cachent des islamistes. Sur les sept tués, cinq sont des militaires et deux des civils, selon un bilan fourni par l'armée. Dans la soirée, des avions ont décollé de l'aéroport de Benghazi pour aller bombarder des positions réputées tenues par des islamistes, a annoncé un porte-parole militaire. Une roquette s'est par ailleurs abattue sur un immeuble d'habitation de Benghazi, faisant deux morts, dont une adolescente de 17 ans, et trois blessés, selon le personnel médical. La violence qui règne à Benghazi est typique du chaos qui règne en Libye ou s'affrontent deux gouvernement et deux parlement rivaux, tandis que l'Etat islamique profite de la confusion pour se développer dans plusieurs endroits du pays. Le groupe fondamentaliste a revendiqué toute une série d'attentats récemment et notamment l'attaque fin janvier contre le Corinthia, un hôtel de luxe de Tripoli, qui a fait neuf morts, dont cinq étrangers, et celle contre le site pétrolier de Mabrouk au sud de Syrte début février, qui a coûté la vie à 12 personnes. Les djihadistes ont également mis en ligne à la mi-février des photos de la décapitation de 21 coptes (chrétiens) égyptiens sur une plage libyenne. A Benghazi, où s'est réfugié le gouvernement du Premier ministre Abdallah al Thinni, reconnu par la communauté internationale, les combats sont quasi-quotidiens. Le port est fermé depuis plus de quatre mois, avec des conséquences pour les importations de produits alimentaires. Les dernières violences dans le deuxième ville de Libye ont eu lieu après l'annonce par le groupe djihadiste Ansar al Charia de la mort de Mohamed al Areïbi, un chef islamiste de haut rang, lundi à Benghazi. (Avec Feras Bosalum et Ulf Laessing; Jean-Philippe Lefief et Danielle Rouquié pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.