Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Etat islamique pousse son avantage à l'est de Ramadi en Irak

Reuters22/05/2015 à 18:58

BAGDAD, 22 mai (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique ont poussé leur avantage à l'est de Ramadi, vendredi, après avoir chassé l'armée irakienne de la ville au cours du week-end, et se sont rapprochés de la base militaire stratégique d'Habbaniya. Les forces pro-gouvernementales, qui ont enregistré dans la capitale provinciale de l'Anbar l'un de leurs plus cuisants revers, espéraient reprendre le terrain concédé mais ce sont les islamistes qui poursuivent leur marche en avant en direction de Falloudja. Amir al Fahdaoui, chef des forces tribales sunnites soutenant le gouvernement de Bagdad dans la région, a indiqué que les combattants de l'Ese trouvaient à cinq kilomètres de Khalidiya, ville voisine de la base d'Habbaniya. Ce centre militaire revêt une importance stratégique pour le pouvoir irakien car il a commencé à y concentrer des soldats, appuyés par des membres de la milice chiite Hachid Chaabi ("Mobilisation populaire"). "Nous manquons d'armes et de munitions et nous avons demandé hier des renforts. Zéro troupe supplémentaire plus zéro réserve de munitions égale un moral à zéro pour nos hommes", a dit Fahdaoui. "Nous nous sommes repliés à Siddikiya aujourd'hui mais je ne suis pas sûr que nos hommes puissent tenir longtemps. Ils sont épuisés et démoralisés", a-t-il ajouté. Des centaines de personnes ont commencé à fuir devant l'avancée des djihadistes, a indiqué Azzal Obaïd, membre du conseil provincial. Le seul moyen de les arrêter serait de déployer des unités paramilitaires chiites en grand nombre, a estimé Obaïd. Le Premier ministre Haïdar al Abadi a pris la décision d'autoriser la présence de groupes paramilitaires chiites dans cette région à majorité sunnite au risque d'accentuer les tensions communautaires. L'ayatollah Ali al Sistani, principal dignitaire chiite irakien, a plaidé en faveur d'un plan pour débarrasser l'Irak de l'Etat islamique, notamment en repassant à l'offensive. "L'accent est mis sur la défense plus que sur l'attaque, cela permet à nos ennemis d'avoir l'avantage", a commenté Sistani. "L'initiative doit être laissée aux forces armées et aux combattants de (la milice) Hachid et des tribus". En juin dernier, la prise de Mossoul par l'Etat islamique avait convaincu Sistani de lancer un appel aux armes. Des milliers de volontaires chiites s'étaient enrôlés pour endiguer la progression des djihadistes. (Isabel Coles; Pierre Sérisier pour le service français, édité par Tangi Salaün)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.