Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Etat islamique encerclé à Al Bab, dans le nord de la Syrie

Reuters06/02/2017 à 15:41
    par Ellen Francis et Humeyra Pamuk 
    BEYROUTH, 6 février (Reuters) - Les forces gouvernementales 
syriennes ont progressé lundi vers la ville d'Al Bab, contrôlée 
par l'Etat islamique (EI) dans le nord de la Syrie. Elles ont 
coupé la dernière route d'approvisionnement reliant Al Bab aux 
bastions de l'EI situés plus à l'est, en direction de l'Irak. 
    Les djihadistes sont désormais de facto encerclés par 
l'armée syrienne au sud et les rebelles soutenus par la Turquie 
au nord, alors que Damas et Ankara ont engagé une course contre 
la montre pour s'emparer de la ville de la province d'Alep. 
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, qui suit 
le conflit au jour le jour, l'armée et les milices supplétives 
ont gagné du terrain au sud-est d'Al Bab au cours de la nuit. 
    Soutenues par des frappes aériennes, elles ont coupé la 
route qui relie Al Bab aux provinces de Rakka et Daïz az Zour. 
    "Il n'y a plus qu'un étroit couloir pour sortir d'Al Bab", a 
déclaré un commandant des troupes fidèles à Bachar al Assad, et 
les forces gouvernementales ont désormais la majeure partie d'Al 
Bab à portée de tir. 
    La progression de l'armée syrienne porte en germe le risque 
d'une confrontation avec les rebelles pro-turcs, qui combattent 
sous la bannière de l'Armée syrienne libre. 
    Ces trois dernières semaines, les unités de l'armée syrienne 
se sont approchées à moins de six kilomètres d'Al Bab, Damas 
cherchant à empêcher son voisin turc de pénétrer plus 
profondément en territoire syrien.  
    Al Bab est située à 40 km au nord-est d'Alep, où le 
gouvernement a infligé une lourde défaite à la rébellion en 
décembre.     
     
    "LE RÉGIME IMPATIENT D'ATTEINDRE AL BAB" 
    La Turquie a lancé en août dernier dans le nord de la Syrie 
une opération baptisée "Bouclier de l'Euphrate" visant à 
neutraliser l'EI et à bloquer la progression des forces kurdes.  
    L'armée turque et les rebelles de l'ASL ont affronté lundi 
des combattants de l'EI au nord-est d'Al Bab, autour de la ville 
de Bazaa, rapporte l'OSDH. 
    Les forces pro-turques s'étaient brièvement emparées samedi 
de cette localité, avant que des kamikazes de l'EI ne l'obligent 
à battre en retraite.  
    "Les forces turques veulent éviter des pertes (...) et la 
résistance de Daech est très farouche", a déclaré Moustafa 
Sejari, haut responsable du groupe rebelle Liwa al Moutassem.  
    "Il est clair que le régime est impatient d'atteindre Al 
Bab", a-t-il ajouté. Les rebelles combattront les forces 
gouvernementales s'ils les trouvent sur leur chemin, a-t-il dit. 
    La Russie, allié le plus puissant de la Syrie, a mené des 
frappes aériennes dans la région d'Al Bab en soutien des 
rebelles de l'ASL comme des troupes gouvernementales, sur fond 
de rapprochement entre Moscou et Ankara sur la crise syrienne. 
    Cette présence des forces russes pourrait prévenir un 
affrontement entre forces loyalistes et rebelles, estime un 
officier des brigades turkmènes soutenues par les Turcs. 
    "Il y a des soldats russes qui dirigent les opérations aux 
côtés des forces du régime, ce qui pourrait satisfaire la 
Turquie. Je ne m'attends pas à des affrontements", a-t-il dit.  
 
 (Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.