Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Esma traque les rumeurs sur les "stress tests" bancaires

Reuters25/09/2014 à 21:23

ROME/FRANCFORT, 25 septembre (Reuters) - L'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a demandé aux banques de la zone euro de traquer toute rumeur sur les résultats des tests de résistance que la Banque centrale européenne (BCE) leur fait subir, a-t-on appris de sources au fait du dossier. L'Esma veut ainsi limiter au maximum toute rumeur sur l'état de santé des 131 banques de la zone euro qui passent les "stress tests" destinés à évaluer la solidité de leur bilan. De telles fuites sur les marchés pourraient avoir un effet dévastateur sur les cours des établissements concernés. Une phase de dialogue débute lundi entre les superviseurs de la BCE et les banques, auxquelles seront communiqués des résultats partiels et préliminaires de l'examen de leur bilans. Les banques sauront alors si elles doivent améliorer leurs ratios de fonds propres ou prendre d'autres mesures de renforcement de leur bilan sans attendre la publication des résultats officiels des tests, attendue pour le 26 octobre selon des sources interrogées la semaine dernière par Reuters. "L'ensemble des informations (que les banques recevront pendant les discussions) est basé sur des informations préliminaires et partielles", a déclaré à Reuters une porte-parole de la BCE. "Toute extrapolation quand au résultat final de l'exercice serait hautement spéculative". Des fuites n'en sont pas moins vraisemblables, ce que l'Esma veut éviter. Elle a donc écrit le 9 septembre aux régulateurs nationaux pour leur demander de donner des consignes à leurs banques, qui devront enquêter elles-mêmes sur d'éventuelles rumeurs et s'engager formellement à ne laisser filtrer aucune information sur les marchés, ont précisé les sources. L'autorité italienne de régulation, la Consob, a prévenu les banques italiennes la semaine dernière par un communiqué auquel Reuters a eu accès. Les banques doivent tenter de vérifier toute rumeur concernant leurs résultats aux tests et communiquer publiquement si les rumeurs s'avèrent fondées, lit-on dans le communiqué. Si la banque ignore une information à l'origine d'une rumeur la concernant, il appartiendra à la BCE et aux superviseurs nationaux de décider ou non de rendre cette information publique, dit encore le texte. (Stefano Bernabei et Eva Taylor,; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.