Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'ère d'une inflation ultra-basse a peu de chances de revenir, dit Lagarde
information fournie par Reuters29/06/2022 à 15:41

L'ÈRE D'UNE INFLATION ULTRA-BASSE A PEU DE CHANCES DE REVENIR, DIT LAGARDE

L'ÈRE D'UNE INFLATION ULTRA-BASSE A PEU DE CHANCES DE REVENIR, DIT LAGARDE

SINTRA, Portugal (Reuters) - Il est peu probable que la période de très faible inflation qui a précédé la pandémie de COVID-19 revienne et les banques centrales doivent s'adapter à des anticipations d'inflation plus élevées, a déclaré mercredi Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE).

Selon les économistes, le taux d'inflation en zone euro, qui a atteint un pic historique à 8,1% en mai, devrait continuer à grimper jusqu'au début de l'automne, avant un lent ralentissement qui le verrait rester au-dessus de l'objectif de 2% de la BCE jusqu'en 2024.

La BCE a annoncé au début du mois qu'elle procéderait à une hausse de ses taux d'intérêt directeurs de 25 points de base le 21 juillet, en précisant qu'elle n'excluait pas une hausse plus importante en septembre, afin de lutter contre une inflation devenue trop élevée.

(Reportage Balazs Koranyi, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

4 commentaires

  • 29 juin17:41

    Lagarde n'est pas économiste, elle répète ce qu'on lui dit. Après, il faut reconnaitre que la transition imposée par le changement climatique implique des tensions inflationnistes, mais d'un autre côté, les facteurs déflationnistes qui existaient depuis 20 ans n'ont pas disparu. Il y a de fortes chances qu'on tourne en moyenne autour de 2 ou 3 % dans les prochaines décennies, ce qui n'est pas si mal.