1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'équipe-type du week-end
So Foot26/11/2018 à 06:00

L'équipe-type du week-end

Un autocar mis au supplice, un boucher-charcutier amnésique, un dernier rempart adepte du dépassement de fonction, un mur à damier et un Mister sur la route d'un nouveau conte de fées : que du beau monde, en somme.

Gardien


Yuji Rokutan (Shimizu S-Pulse) : Le portier du club japonais Shimizu S-Pulse a réalisé deux accomplissements samedi : il a disputé un match face à Andrés Iniesta, et il a fait trembler les filets adverses de la tête, à la 94e, pour arracher in extremis le point du nul face au Vissel Kobe (3-3).



Défenseurs



Le bus de Boca Juniors : Caillassé samedi par des aficionados de River, le véhicule transportant Carlos Tévez et consorts ne les a malheureusement pas protégé des gaz lacrymogènes et a été au coeur du feuilleton autour de la finale de Copa Libertadores. Espérons que le vitrage soit plus résistant dans quelques semaines, quand la CONMEBOL aura trouvé une date pour enfin disputer ce Superclásico qui n'a pas fini de nous surprendre.


River-Boca : silence, ça coule


Sergio Ramos (Real Madrid) : La brute espagnole a passé un week-end plutôt triste. Sauf que pour le Madrilène, cela n'a rien à voir avec la météo : suspicions de dopage le vendredi via les Football Leaks, branlée monumentale concédée à Eibar le samedi. Pour sûr, SR n'est même pas sorti de son lit dimanche.


Sergio Ramos, drôles de contrôles


Jason

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer