Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'épave du Costa Concordia à l'approche du port de Gênes

Reuters27/07/2014 à 13:53

L'ÉPAVE DU COSTA CONCORDIA À L'APPROCHE DU PORT DE GÊNES

GENES Italie (Reuters) - L'épave du Costa Concordia est arrivée dimanche au large du port de Gênes, dans le nord de l'Italie, où elle sera démantelée.

La carcasse rouillée du paquebot, dont le naufrage au large de l'île du Giglio le 13 janvier 2012 a fait 32 morts, a été remorquée pendant quatre jours sur près de 200 milles nautiques.

Les pilotes du port de Gênes ont commencé les manoeuvres pour positionner l'épave, à un mille environ de l'entrée du port, par une mer calme mais un vent soufflant à 10-15 noeuds.

Franco Gabrielli, directeur de la Protection civile italienne, a précisé que le navire serait à quai dans l'après-midi à Voltri, le port industriel proche de Gênes.

Au terme de longs mois de préparatifs, la carcasse renforcée du Costa Concordia, qui pèse 114.500 tonnes et mesure 290 mètres de long, a été remise à flot mercredi dernier par injection d'air dans une trentaine de caissons métalliques fixés à sa coque.

L'opération de renflouement, considérée comme l'une des plus onéreuses et des plus complexes du genre, devrait coûter plus de 1,5 milliard d'euros au groupe Carnival Corp, le propriétaire du navire, et à ses assureurs.

Le démantèlement sera assuré par un consortium emmené par le groupe italien d'ingénierie Saipem et le chantier naval San Giorgio del Porto, basé à Gênes. Le processus pourrait prendre deux ans pour un coût de 100 millions d'euros.

Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, est attendu dans la journée à Gênes où il devrait féliciter les acteurs de cette opération qui a en partie effacé l'humiliation nationale qui avait suivi la catastrophe du 13 janvier 2012.

Le Costa Concordia, grand comme deux fois et demie le Titanic, transportait quelque 4.000 passagers quand il s'est échoué sur des récifs à quelques encablures de l'île du Giglio. Son capitaine, Francesco Schettino, est actuellement en procès pour homicides involontaires et abandon de poste.

Son remorquage a provoqué l'émoi en Corse où des élus et des écologistes redoutaient des risques pour l'environnement. Le navire est passé en effet à neuf kilomètres du Cap Corse.

(Paola Balsomini; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.