Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'enquête sur la police de Marseille prend de l'ampleur

Reuters04/10/2012 à 15:06

L'ENQUÊTE SUR LA POLICE DE MARSEILLE S'ÉLARGIT

MARSEILLE (Reuters) - L'enquête sur les agissements des policiers de la Brigade anti-criminalité Nord de Marseille continue de s'élargir avec la découverte de drogue, d'argent liquide et de bijoux dans les locaux et au domicile des agents soupçonnés de corruption.

Douze fonctionnaires de ce service sont en garde à vue depuis mardi et 15 autres policiers de la même BAC Nord ont été entendus mercredi avec le statut de témoin dans cette instruction pour "vol et extorsion en bande organisée" et "détention, acquisition, transport, cession de stupéfiant", a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

Le service compte en tout 60 policiers, dont 30 à 40 travaillent de jour. Ce sont ces derniers qui sont visés.

Les policiers de l'Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) ont découvert du haschich, de l'argent liquide et divers objets, dont des bijoux cachés dans les faux-plafonds dans les locaux de la BAC situés dans le XVe arrondissement de Marseille, ainsi qu'au domicile de certains suspects lors des perquisitions effectuées mardi, apprend-t-on de même source, confirmant une information de la radio RTL.

Ces découvertes confirmeraient les accusations portés contre les fonctionnaires.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers se faisaient en effet remettre des produits stupéfiants ou de l'argent par des trafiquants de drogue ou des vendeurs de cigarettes à la sauvette et fermaient les yeux en échange.

Les enquêteurs de l'IGPN disposent d'enregistrements sonores effectués dans les voitures de patrouille de la BAC ainsi que d'écoutes téléphoniques.

FAIRE LE TRI

"Comme dans toute enquête policière, il n'y a pas seulement les auteurs qui sont entendus. Il faudra faire le tri entre les ripoux, les naïfs et les innocents", a déclaré jeudi à Reuters Alphonse Giovannini, secrétaire régional du syndicat Unité Police pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

"Il n'y a pas eu de laxisme de l'administration, mais une souricière qui a été montée. Il faut laisser travailler les enquêteurs dans la sérénité et ne pas jeter la pierre sur l'ensemble du service de la BAC", a-t-il ajouté.

La garde à vue des policiers mis en cause a été prolongée de 48 heures et se terminera vendredi. Ils seront ensuite éventuellement déférés devant la juge d'instruction Patricia Krummenacker.

Le parquet de Marseille avait ouvert une information judiciaire en février dernier dans ce dossier après avoir recueilli plusieurs témoignages accusant ces policiers.

"Il s'agit d'une instruction criminelle de vaste ampleur, un certains nombre d'autres interpellations vont être faites", avait déclaré mardi lors d'une conférence de presse Jacques Dallest, le procureur de la République de Marseille.

Le parquet de Marseille a annoncé qu'il communiquerait de nouveau sur cette enquête vendredi.

Les faits de vols et extorsion en bande organisée relèvent de la juridiction criminelle et les peines encourues peuvent atteindre 20 ans de réclusion.

François Revilla, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.