1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'encadrement des loyers, une idée neuve aux États-Unis
Le Point01/03/2019 à 05:55

Au royaume de la déréglementation et du capitalisme triomphant, c'est une loi qui fait du bruit. L'Oregon va devenir le premier État aux États-Unis à imposer l'encadrement des loyers et des conditions plus strictes pour les évictions de locataires.La pénurie de logements et l'afflux de population attirée par la qualité de vie, l'environnement et des emplois ont suscité une véritable crise du logement dans cet État de l'Ouest. Beaucoup des nouveaux arrivants ont fui la Californie où le coût de la vie ne cesse de grimper. À Portland, la ville principale, le nombre d'habitants est en hausse de 30 % par an alors que très peu d'immeubles ont été construits, ce qui a provoqué une envolée spectaculaire des prix des loyers : entre 2006 et 2016, ils ont augmenté de 63 %, tandis que le salaire moyen des locataires n'a cru que de 39 %. Résultat, incapables de payer les mensualités, beaucoup se retrouvent menacés d'expulsion et certains en sont réduits à vivre sous la tente ou dans leur voiture. Un phénomène qui dépasse Portland. À Medford, une petite ville dans le sud de l'Oregon, la municipalité a autorisé les églises à installer sur leur parking des caravanes pour les sans-abri.Un texte timide qui ne satisfait pas grand mondeLa nouvelle loi est loin de mettre les propriétaires sur la paille. Elle les autorise à des hausses généreuses de loyer jusqu'à 7 % par an, en plus du taux de l'inflation qui se situe autour de 3 %. Elle ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gache1
    01 mars14:56

    Les US deviennent communistes ? Mais où va t-on ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer