Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'empereur du Japon dit son "profond remords" sur la guerre

Reuters15/08/2015 à 11:16

L'EMPEREUR DU JAPON EXPRIME SON REMORDS AU SUJET DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

par Kiyoshi Takenaka et Linda Sieg

TOKYO (Reuters) - L'empereur japonais Akihito a exprimé samedi un "profond remords" au sujet de la Seconde Guerre mondiale en s'écartant du texte de son discours pour le 70e anniversaire de la fin du conflit, ce qui peut être interprété comme un reproche subtilement adressé à Shinzo Abe.

Le Premier ministre japonais a dit vendredi son "extrême douleur" face aux souffrances infligées par son pays durant la Seconde Guerre mondiale mais il a ajouté que les générations postérieures au conflit ne devaient pas être obligées de s'excuser pour les erreurs du passé.

L'empereur Akihito, auquel la Constitution interdit tout rôle politique, a déjà exprimé des remords par le passé, mais jamais au cours de son allocution annuelle pour l'anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale.

"Réfléchissant à notre passé et gardant à l'esprit les sentiments de profond remords au sujet de la dernière guerre, j'espère sincèrement que les ravages de la guerre ne se renouvelleront jamais", a-t-il dit, 70 ans jour pour jour après que son père Hirohito a annoncé à ses sujets la capitulation du Japon.

"Avec l'ensemble de notre peuple, je rends maintenant hommage du fonds du coeur à tous ceux qui ont perdu la vie dans la guerre, sur le champ de bataille et ailleurs, et je prie pour la paix dans le monde et pour le développement continu de notre pays", a-t-il ajouté.

OFFRANDE D'ABE À YASUKUNI

Akihito, âgé de 81 ans, a souvent invité le Japon à ne pas oublier les souffrances de la guerre et il s'est aussi efforcé de favoriser la réconciliation entre pays asiatiques.

Shinzo Abe a pour sa part adressé samedi une offrande rituelle au sanctuaire de Yasukuni, où le Japon honore la mémoire de ses anciens combattants, parmi lesquels des officiers jugés coupables de crimes de guerre à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.

Ce sanctuaire est perçu en Chine et en Corée du Sud, occupées par le Japon dans la première partie du XXe siècle, comme un symbole du passé militariste de leur voisin et toute visite de responsables japonais dans ces lieux suscite la colère de ces deux pays.

Shinzo Abe ne s'est pas personnellement rendu à Yasukuni à l'occasion du 70e anniversaire de la défaite du Japon mais il a effectué une offrande sous forme d'argent liquide prélevé sur ses deniers personnels, a dit son collaborateur Koichi Hagiuda en sortant du sanctuaire.

Député du Parti libéral démocrate (PLD), Koichi Hagiuda a dit s'être rendu à Yasukuni pour y représenter Shinzo Abe en tant que chef de file du PLD et non en tant que Premier ministre.

"J'ai rendu hommage à l'âme de ceux qui ont sacrifié leur précieuse vie au cours de la dernière guerre", a-t-il dit.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que cette visite reflétait "l'attitude clairement mauvaise du Japon sur les questions historiques".

La présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, a réagi samedi au discours prononcé la veille par Shinzo Abe en jugeant qu'il contenait des "éléments regrettables", sans préciser lesquels. Elle a néanmoins pris acte du fait que le Premier ministre japonais disait assumer les excuses formulées par de précédents gouvernements nippons.

A Séoul, des manifestants ont brulé des photos de Shinzo Abe.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.