1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'embargo américain, nouvelle menace sur les prix de l'essence ?
Le Point06/11/2018 à 06:50

Selon Francis Perrin, les cours du brut ne devraient pas trop flamber, au moins à brève échéance.

Depuis quelques jours, le gouvernement est la cible des automobilistes et des consommateurs de produits pétroliers. Le prix des carburants flambe, comme celui du fioul domestique, une envolée que les Français attribuent aux taxes qui, il est vrai, pèsent pour environ 60 % de la facture du super ou du gazole. Depuis 2015, la contribution climat-énergie est en effet incluse dans la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, dont le taux sera encore augmenté en janvier. Mais les cours du brut influencent aussi, évidemment, les prix à la pompe. Alors que les sanctions américaines sur les importations de pétrole iranien entrent aujourd'hui en vigueur, Francis Perrin, chercheur associé à l'OCP Policy Center, explique les effets actuels et futurs de cet embargo.

Le Point : La corrélation entre les cours du brut et les prix à la pompe est-elle nette ?

Francis Perrin : Il y a un lien important entre les prix sur les marchés pétroliers et ceux des carburants, mais il existe aussi une distorsion due aux taxes. Comme le disait un humoriste, quand on achète de l'essence, on achète d'abord des taxes ! Je distingue plusieurs étapes qui expliquent les prix à la pompe aujourd'hui. En janvier, comme il l'avait annoncé, le gouvernement a augmenté les taxes (la contribution climat-énergie, NDLR). Le reste de la hausse des prix du carburant...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer