Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'EI revendique l'attentat à Tunis, 13 morts dont le kamikaze

Reuters25/11/2015 à 16:04

DAECH REVENDIQUE L'ATTENTAT DE TUNIS

par Tarek Amara

TUNIS (Reuters) - L'attentat commis mardi à Tunis contre un bus de la garde présidentielle a fait 13 morts dont le kamikaze, ont annoncé mercredi les autorités tunisiennes qui ont rétabli l'état d'urgence, levé en octobre, et renforcé la sécurité dans la capitale.

L'attentat a été revendiqué mercredi par le groupe djihadiste Etat islamique, dans un communiqué sur internet.

La Tunisie, présentée comme un modèle d'évolution démocratique dans la foulée du "printemps arabe" en 2011, est de plus en plus fréquemment la cible d'islamistes.

"C'est une évolution dans le comportement des terroristes. Cette fois-ci, ils s'en sont pris à un symbole de l'Etat, au coeur de la capitale", a dit le Premier ministre, Habib Essid, à la presse à l'issue d'une réunion sur la sécurité.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le ministère de l'Intérieur annonce que les analyses de la police scientifique ont permis d'identifier les victimes appartenant à la sécurité présidentielle à partir de leurs empreintes.

"Le 13ème corps est soupçonné être celui du terroriste qui a provoqué l’explosion", dit le ministère qui explique que l'état du corps de kamikaze présumé ne permet pas de relever ses empreintes digitales et qu'une identification par analyse d'ADN est en cours.

"Un sac à dos ou bien une ceinture explosive contenant 10 kilogrammes d'explosifs militaires a été utilisé dans cet attentat", ajoute-t-il.

Il s'agit du premier attentat suicide dans la capitale tunisienne. En octobre 2013, un kamikaze s'était fait exploser sur une plage de Sousse, et, le 11 avril 2002, un attentat suicide revendiqué par Al Qaïda avait visé la synagogue de Djerba, faisant 21 morts.

Des militaires et des policiers en armes patrouillaient mercredi dans les rues de la capitale, où ils ont déployé des barrages afin de fouiller véhicules et passants. A l'aéroport international de Tunis, les forces de sécurité ne laissaient entrer que les passagers devant prendre un vol.

ARRESTATIONS IL Y A UNE SEMAINE

L'attentat de mardi dans Tunis est la troisième attaque d'envergure qu'ait connue la Tunisie cette année, après celle contre un hôtel de Sousse, qui a fait 38 morts fin juin, et celle contre le musée national du Bardo, en mars, lors de laquelle 21 touristes avaient été tués. Ces deux attaques, qui ont visé le secteur du tourisme, un pilier de l'économie tunisienne, ont déjà été revendiquées par l'EI.

La Tunisie fait figure d'exemple en matière de transition démocratique pour d'autres pays ayant vécu le "printemps arabe", tels que la Libye voisine. Trois mille de ses ressortissants auraient toutefois rejoint les groupes islamistes armés en Syrie depuis 2011, ce qui en fait l'un des principaux pourvoyeurs de djihadistes étrangers engagés dans les combats. Plusieurs centaines d'entre eux sont rentrés.

En septembre, sur la foi de renseignements, le gouvernement avait évoqué un risque d'attentat à la voiture piégée dans la capitale, dont une partie avait été fermée à la circulation. Il y a une semaine, Tunis avait en outre annoncé l'arrestation de 17 djihadistes qui s'apprêtaient à commettre un attentat d'envergure contre des hôtels et des commissariats.

(Tarek Amara; Eric Faye et Nicolas Delame pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.