Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'EI attaque une ville du nord-ouest de l'Irak

Reuters05/01/2016 à 15:54
 (Autres commentaires de la coalition) 
    BAGDAD, 5 janvier (Reuters) - L'organisation djihadiste Etat 
islamique (EI) a lancé plusieurs offensives contre la ville de 
Haditha, dans le nord-ouest de l'Irak, au cours des dernières 48 
heures, a déclaré mardi la coalition anti-EI mise en place par 
les Etats-Unis.  
    Les raids aériens de la coalition ont aidé l'armée irakienne 
à repousser un premier assaut lancé lundi par quelque 200 
djihadistes, a précisé le colonel Steve Warren lors d'une 
conférence de presse à Bagdad.  
    Il a ajouté que plus de 100 combattants de l'EI avaient 
péri, sans donner de bilan côté gouvernemental.  
    "Chacune de ces attaques de Daech (acronyme arabe de l'EI) a 
été brisée grâce à l'alliance de la puissance aérienne de la 
coalition et des forces de sécurité irakiennes", a déclaré 
l'officier américain.  
    Steve Warren a estimé que l'EI concentrait ses attaques sur 
Haditha, 190 km au nord-ouest de Bagdad, après la perte de 
Ramadi, chef-lieu de la province d'Anbara, à une centaine de km 
à l'ouest de la capitale irakienne.  
    Le porte-parole de la coalition anti-EI a démenti que les 
islamistes aient pris Barouana et Sakran, deux localités proches 
de Haditha, comme ils l'ont affirmé lundi.  
    L'EI n'a pas pris "un pouce de terre" depuis mai 2015 et la 
capture de Ramadi, a affirmé Steve Warren, estimant que le 
groupe djihadiste était sur la défensive.  
    La coalition estime que le groupe djihadiste a perdu 30% 
environ des territoires qu'il contrôlait en Irak et en Syrie au 
cours de l'année 2015, a encore indiqué le colonel américain. 
    "Nous pensons qu'en Irak, c'est de l'ordre de 40%. En Syrie, 
il est plus difficile d'obtenir un chiffre précis, nous pensons 
que c'est environ 20%. En comptant l'Irak et la Syrie ensemble, 
ils ont perdu 30% du territoire qu'ils contrôlaient naguère", 
a-t-il dit. 
    La reconquête le mois dernier de Ramadi, chef-lieu de la 
province d'Anbar, à l'ouest de Bagdad, de même que de la ville 
de Tikrit (nord), au printemps, ont été présentées par le 
gouvernement irakien et ses alliés comme un coup d'arrêt porté 
aux combattants d'Abou Bakr al Baghdadi. 
    Dans le Nord, les forces kurdes les ont délogés de la ville 
de Sindjar en novembre. 
    Le Premier ministre irakien, Haïdar al Abadi, a affirmé fin 
décembre que "2016 sera l'année de la grande victoire finale, 
qui verra la fin de la présence de Daech en Irak". Il a ajouté 
que les forces gouvernementales reprendraient Mossoul, la 
deuxième ville du pays, dans le Nord, prise en juin 2014 par 
l'EI. (voir  ID:nL8N14H28F ) 
    En Syrie, l'EI, qui n'a pu prendre fin 2014-début 2015 le 
contrôle de la ville kurde de Kobani, à la frontière turque, a 
notamment perdu l'été dernier Tel Abyad, également le long de la 
frontière turque, tandis qu'une alliance de combattants kurdes 
et arabes syriens soutenue par la coalition internationale dit 
progresser dans le secteur de Rakka, le bastion du groupe 
djihadiste. (voir  ID:nL8N14O396 ) 
 
 (Stephen Kalin; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.