Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'EI annonce la décapitation de l'otage britannique David Haines

Reuters14/09/2014 à 04:33

(Ajoute Cameron, détails) par Oliver Holmes et Ned Parker BAGDAD, 14 septembre (Reuters) - Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont diffusé samedi une vidéo revendiquant la décapitation de l'otage britannique David Haines. Originaire de Perth en Ecosse, David Haines, âgé de 44 ans et père de deux enfants, a été enlevé en mars 2013 en Syrie où il travaillait pour l'ONG française Acted. Le Premier ministre David Cameron a condamné un meurtre "abject et épouvantable, un acte de pure cruauté", dans un communiqué diffusé par Downing Street. "Mes pensées vont à la famille de David Haines qui a fait preuve d'un courage et d'une force extraordinaires", a-t-il dit. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces assassins et nous assurer qu'ils seront traduits en justice, quel que soit le temps que cela prendra", a-t-il ajouté. Les images sont similaires à celles des exécutions filmées des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, diffusées respectivement les 19 août et 2 septembre derniers. A la fin de la vidéo, un autre otage identifié sous le nom d'Alan Henning est montré et le bourreau de David Haines annonce qu'il sera tué si le gouvernement britannique continue de soutenir la lutte contre l'Etat islamique. La Grande-Bretagne participe à la coalition internationale mise sur pied par les Etats-Unis pour lutter contre le groupe radical sunnite qui contrôle de vastes territoires dans l'est de la Syrie et depuis juin, dans le nord de l'Irak. Visant l'Etat islamique, les Etats-Unis ont repris des frappes aériennes en Irak début août pour la première fois depuis le retrait des troupes combattantes américaines à la fin 2011. Londres a fourni une aide humanitaire, mené des opérations de surveillance et livré des armes aux Kurdes. Le gouvernement britannique soutient les frappes aériennes américaines et n'exclut rien à l'exception de l'envoi de troupes au sol. "UN MESSAGE AUX ALLIÉS DE L'AMÉRIQUE" La vidéo, intitulée "Un message aux alliés de l'Amérique", débute par des images de David Cameron évoquant la collaboration de Londres avec le gouvernement irakien et les forces kurdes (peshmergas) pour vaincre l'EI. "Cet individu britannique doit payer le prix de votre promesse, Cameron, d'armer les peshmergas contre l'Etat islamique", déclare un homme cagoulé vêtu de noir, debout à côté de Haines, qui est à genoux et en tunique orange. L'otage est ensuite contraint de lire une déclaration dans laquelle il accuse David Cameron d'avoir volontairement rejoint une coalition avec les Etats-Unis contre l'Etat islamique, comme Tony Blair avant lui, "selon la tendance de nos Premiers ministres à ne pas avoir le courage de dire non aux Américains". "Malheureusement, nous, le peuple britannique, finirons pas payer le prix des décisions égoïstes de notre Parlement", a-t-il dit, avant d'être décapité devant la caméra. James Foley et Steven Sotloff avaient eux aussi été contraints de lire des déclarations mettant en cause le président Barack Obama. Le bourreau de David Haines, qui a l'accent anglais, semble être le même que celui des deux reporters américains. David Haines travaillait depuis 1999 pour l'ONG Acted et il avait travaillé dans des zones de conflit dans les Balkans, en Afrique et au Moyen-Orient. (Avec Guy Faulconbridge à Londres; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.