Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Egypte achète 30 Rafale à la France dans un contrat frôlant les 4 milliards d'euros
Boursorama avec Media Services04/05/2021 à 12:00

Le Caire avait déjà été le premier client étranger de l'avion de chasse français, en 2015.

Le contrat signé entre la France et l'Egypte se chiffre à près de 4 milliards d'euros ( POOL / STEPHANE DE SAKUTIN )

Le contrat signé entre la France et l'Egypte se chiffre à près de 4 milliards d'euros ( POOL / STEPHANE DE SAKUTIN )

Après un décollage laborieux, le projet Rafale aurait-il atteint sa vitesse de croisière? L'Egypte a confirmé avoir signé avec la France un contrat pour l'achat de trente avions de combat supplémentaires de la société Dassault, dans un communiqué de l'armée publié dans la nuit de lundi à mardi 4 mai. "L'Egypte et la France ont signé un contrat pour la fourniture de 30 avions Rafale", a indiqué le communiqué égyptien quelques heures après la révélation de ce contrat par le média d'investigation français Disclose . L'achat se fera via un prêt sur dix ans, ajoute l'armée égyptienne dans son communiqué, sans autre précision.

Le Caire est l'un des plus gros clients de l'industrie française d'armement. L'Egypte avait ainsi été en 2015 le premier pays étranger à acheter des Rafale, avec une commande de 24 avions de combat. Les ventes d'armes à l'Egypte se sont considérablement renforcées après l'arrivée au pouvoir d'Abdel Fattah al-Sissi en 2014, essentiellement entre 2014 et 2016 à la faveur de la vente de Rafale, d'une frégate, de quatre corvettes et de deux porte-hélicoptères Mistral. La vente annoncée cette semaine confirme le succès à l'exportation, tardif mais réel, de l'avion de combat français. Egalement commandé par le Qatar (36) et par l'Inde (36), il a été vendu en janvier à la Grèce à 18 exemplaires, dont douze d'occasion.

Près de huit milliards d'exportations d'armement vers l'Egypte entre 2010 et 2019

Selon les détails dévoilés par Disclose lundi, la France et l'Egypte ont conclu le 26 avril un contrat d'un montant de 3,95 milliards d'euros, comprenant la vente de trente avions de chasse Rafale, ainsi que deux autres contrats au bénéfice du missilier MBDA et de Safran Electronics et Defense. Disclose a également indiqué que les versements de l'Egypte se feraient "principalement à crédit" et que Le Caire avait "obtenu un prêt garanti par la France à hauteur de 85%". Selon le média d'investigation, "le Trésor public s'est porté caution auprès de plusieurs établissements bancaires français" pour permettre le prêt.

Caractéristiques de l'avion de combat français Rafale ( AFP / Paz PIZARRO )

Caractéristiques de l'avion de combat français Rafale ( AFP / Paz PIZARRO )

Abdel Fattah Al-Sissi avait été reçu en décembre 2020 à Paris. Cette visite avait fait l'objet de vives critiques des organisations de défense des droits humains qui accusent régulièrement l'Egypte de bafouer les libertés individuelles et de limiter notamment la liberté d'expression. Depuis l'arrivée au pouvoir de l'homme fort du Caire en 2014, l'Etat égyptien mène une répression féroce contre toute forme d'opposition, religieuse ou libérale.

Emmanuel Macron avait toutefois refusé en décembre de conditionner la question des droits humains au partenariat stratégique entre Paris et Le Caire, tout en plaidant pour une "ouverture démocratique" et "une société civile active". Les importations égyptiennes d'armements français se sont élevées à 7,7 milliards d'euros entre 2010 et 2019, faisant du Caire le quatrième pays client de la France en matière d'armements, selon le rapport annuel au Parlement français.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • soulamer
    04 mai14:11

    Le titre devrait être " La France achète des rafales à Dassault et les revend à L'Egypte"

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer