Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Ecosse pourrait opposer son veto aux lois sur le Brexit-Sturgeon

Reuters26/06/2016 à 15:52
 (Actualisé avec sondage et citation de Sturgeon) 
    par Estelle Shirbon 
    LONDRES, 26 juin (Reuters) - Le parlement d'Edimbourg 
envisagera de s'opposer aux lois régissant la sortie du 
Royaume-Uni de l'Union européenne, si cela s'avère nécessaire 
pour préserver les intérêts de l'Ecosse, a déclaré dimanche la 
Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon. 
    L'Ecosse, qui compte cinq millions d'habitants, s'est 
prononcée jeudi à 62% pour le maintien dans l'UE lors du 
référendum organisé dans tout le Royaume-Uni, ce qui la place en 
porte-à-faux avec le reste du pays, le "Out" l'ayant emporté par 
52% sur le "In" sur l'ensemble de la Grande-Bretagne. 
    En vertu des complexes accords qui confèrent certains 
pouvoirs au sein du Royaume-Uni à l'Ecosse, au Pays de Galles et 
à l'Irlande du Nord, les textes qui seront votés par le 
parlement britannique pour donner force de loi au retrait de 
l'UE nécessiteront le feu vert des parlements des trois régions 
susmentionnées. 
    Priée par la BBC-télévision de dire si elle envisageait de 
demander au parlement écossais de rejeter la motion par laquelle 
Londres demandera le feu vert d'Edimbourg au "Brexit", Nicola 
Sturgeon a répondu sans ambiguïté: "Bien sûr". 
    "Ne vous trompez pas, je me soucie du reste du Royaume-Uni, 
je me soucie de l'Angleterre, c'est pourquoi je suis affectée 
par la décision qui a été prise au plan britannique. Mais mon 
travail en tant que Première ministre, et le travail du 
parlement écossais, c'est de me prononcer sur la base de ce qui 
sert les intérêts des Ecossais", a continué Nicola Sturgeon. 
     
    SONDAGE FAVORABLE A L'INDÉPENDANCE 
    La Première ministre, dont le parti, le SNP (Parti national 
écossais) milite pour l'indépendance de l'Ecosse et pour son 
appartenance à l'UE, a dit à maintes reprises depuis l'annonce 
du résultat du référendum qu'elle prendrait toutes les mesures 
qui s'imposeraient pour garantir le respect de la volonté 
démocratique des Ecossais. 
    Cela signifie qu'un nouveau référendum sur l'indépendance de 
l'Ecosse est "fortement probable", a-t-elle dit, en faisant 
valoir que quitter le Royaume-Uni serait la seule manière pour 
Edimbourg de rester dans l'UE. 
    Lors du référendum organisé en septembre 2014, les Ecossais 
avaient rejeté l'indépendance par 55% des voix contre 45% pour. 
    Selon un sondage réalisé vendredi par l'institut ScotPulse 
et que publie le journal écossais Sunday Post, 59% des personnes 
interrogées après l'annonce du Brexit se disent favorables 
désormais à l'indépendance de l'Ecosse. 
    A en croire Nicola Sturgeon, le résultat du référendum a 
changé la donne pour l'Ecosse et il est légitime que la question 
de son accession à l'indépendance soit posée de nouveau. 
    "Le contexte et les circonstances ont changé du tout au 
tout. Le Royaume-Uni au sein duquel l'Ecosse a choisi de rester 
en 2014 n'existe plus", a-t-elle déclaré. 
 
 (Eric Faye pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.