Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'économie allemande reste très solide, estime le gouvernement

Reuters27/12/2011 à 12:49

BERLIN (Reuters) - L'économie allemande restera solide en 2012 en dépit de la détérioration de la conjoncture mondiale et de la crise de la dette dans la zone euro, a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Philipp Rösler.

Un conseiller économique du gouvernement a estimé pour sa part que la première économie d'Europe devrait échapper à la récession.

Si la plupart des économistes ont revu à la baisse leurs prévisions ces dernières semaines et s'attendent à un ralentissement au cours de l'hiver, certains évoquant une brève récession, l'Allemagne souffre pour l'instant moins que ses voisins.

"Notre économie semble très solide, même si le climat économique, au niveau international et au niveau européen, est devenu plus difficile", a déclaré Philipp Rösler au quotidien Handelsblatt.

Il a souligné que la consommation intérieure, qui représente selon lui 53% du produit intérieur brut (PIB) allemand, apportait un soutien de plus en plus solide à la croissance.

"Nous sommes très bien placés pour surmonter le marasme économique attendu cet hiver", a-t-il dit, assurant envisager l'avenir avec confiance.

La baisse de la demande extérieure due au ralentissement économique mondial devrait affecter l'économie allemande, fortement dépendante des exportations.

Philipp Rösler, dirigeant du parti libéral-démocrate (FDP), membre minoritaire de la coalition dirigée par Angela Merkel, doit présenter en janvier les nouvelles prévisions économiques du gouvernement. Il table pour l'instant sur une hausse de 1% du PIB en 2012 après celle de 3% attendue pour 2011.

Mais la prévision 2012 est désormais bien supérieure à celles de la plupart des économistes et le magazine Focus a rapporté cette semaine que le gouvernement allait la revoir à la baisse.

Wolfgang Franz, président d'une commission de conseillers économiques du gouvernement, estime pour sa part dans le Handelsblatt de mardi que la croissance devrait avoisiner 0,5% l'an prochain.

"Mais je ne crains pas une récession, certainement pas une aussi forte qu'en 2009, lorsque le PIB s'était contracté d'environ 5%", ajoute-t-il.

Il note que l'emploi reste élevé, que le niveau d'utilisation des capacités industrielles est supérieur à sa moyenne de long terme et que les entreprises restent confiantes et en bonne santé.

"L'Allemagne se porte bien, du moins pour l'instant", ajoute-t-il.

Dans l'entretien au Handelsblatt, Wolfgang Franz s'en prend à la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, qui a estimé dimanche que l'économie mondiale était en danger.

"Il est bon de pointer du doigt les risques (...) mais parler de récession peut y conduire. Madame Lagarde serait mieux avisée d'être plus prudente dans le choix des mots qu'elle emploie", estime-t-il.

Madeline Chambers, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.