1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'avion de Malaysia se serait dirigé vers les îles Andaman
Reuters14/03/2014 à 17:48

LE BOEING DE MALAYSIA AURAIT VOLÉ VERS LES ÎLES ANDAMAN

KUALA LUMPUR (Reuters) - LEAD 1-Vol MH370 -L'enquête s'orienterait vers un détournement

14-Mar-2014 16:33

(Actualisé tout du long)

L'enquête sur la disparition du vol MH370 des Malaysia Airlines il y a près d'une semaine semble s'orienter vers l'éventualité d'un détournement, ont indiqué vendredi plusieurs sources informées des investigations qui n'ont toujours pas permis de localiser l'appareil.

Des données radar, plus détaillées que celles qui ont été rendues publiques jusqu'à présent, suggèrent qu'un appareil non identifié qui pourrait être le Boeing 777 dont les autorités restent sans nouvelles suivait un cap défini par des "waypoints", un ensemble de coordonnées servant au guidage dans l'espace.

Cette précision laisse supposer qu'une personne possédant des compétences en matière de pilotage se trouvait aux commandes lorsqu'il a été repéré pour la dernière fois par des radars militaires au large de la côte nord-ouest de la Malaisie, ajoute-t-on de mêmes sources.

"Ce que nous pouvons dire est que nous sommes face à un sabotage, avec l'hypothèse d'un détournement", a indiqué un haut responsable de la police malaisienne.

"Dans une enquête normale, les nouvelles informations réduisent le champ des recherches avec le temps, mais il ne s'agit pas d'une enquête normale", a dit le ministre malaisien des Transports, Hishammudin Hussein.

Les enquêteurs planchent sur "quatre ou cinq" hypothèses, y compris celle d'un détournement, mais aussi celle d'une explosion, a-t-il ajouté.

La trajectoire prise par le vol Kuala Lumpur-Pékin en mer d'Andaman en direction du golfe du Bengale n'a pu être établie que d'une manière délibérée, soit manuellement, soit en programmant le pilotage automatique.

"UNE AIGUILLE DANS UNE MEULE DE FOIN"

Les recherches menées par l'Inde ont été renforcées en mer d'Andaman et dans l'océan Indien dans une zone constituée de plus de 500 îlots inhabités.

La marine indienne a déployé deux avions de recherche Dornier pour survoler une zone longue de 720 km et large de 52 km, a précisé un porte-parole de la mission conjointe mise en oeuvre pour tenter de retrouver l'appareil qui transportait 227 passagers et 12 membres d'équipage.

"Cette opération revient à chercher une aiguille dans une meule de foin", a dit Harmeet Singh. Le ministère indien de la Défense a précisé que le commandement de la marine pour la zone orientale de l'Inde allait patrouiller dans une nouvelle zone de 15 km de large le long des 600 km de côtes de Madras jusqu'à la baie de Bengale.

La famille et les proches du copilote Fariq Abdul Hamid qui se trouvait aux commandes du Boeing 777 au moment de sa disparition ont expliqué que le jeune homme âgé de 27 ans était croyant et très impliqué dans sa carrière.

La presse australienne a rapporté que Fariq et le pilote avaient invité deux jeunes femmes dans le cockpit afin de flirter avec elles. Ils auraient également fumé dans la cabine de pilotage en infraction avec les règles de navigation aérienne.

Ces informations ont provoqué le mécontentement des proches du jeune homme. "C'était un bon étudiant. Il a travaillé très dur pour y arriver. Ses parents sont très fiers de lui", a dit

un de ses amis.

"Et maintenant les informations le présentent comme quelqu'un qu'il n'est pas. C'est très cruel de faire cela à un tel moment", a dit un membre de sa famille venu rendre visite et prier avec les parents du jeune homme dans leur maison de la banlieue de Kuala Lumpur.

(Niluksi Koswanage et Siva Govindasamy, Jean-Philippe Lefief et; Pierre Sérisier pour le service français)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean.e
    14 mars17:57

    apres la croisiere echangiste un vol echangiste lol

    Signaler un abus

  • mlaure13
    14 mars17:07

    Il serait très étonnant que les USA avec leur technologie de pointe, ne retrouve pas la trace de cet avion ?...

    Signaler un abus

  • M2280901
    14 mars17:03

    PARASITES ISLAMISTES

    Signaler un abus

  • lorant21
    14 mars17:00

    Le mystère s'épaissit: seule (presque) certitude, l'avion n'a pas atterri et il ne tourne plus en l'air...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer