1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'autre actu de la tech: les start-up dans les starting-blocks du déconfinement
AFP11/05/2020 à 17:38

Un "hygiaphone directionnel" pour s'adresser à une personne tout en restant à distance, un masque en 3D personnalisé pour épouser la forme du visage, les levées de fonds qui se poursuivent à l'heure du déconfinement: voici une sélection d'actualités de la semaine écoulée dans les nouvelles technologies.

Le capital-risque continue malgré la crise

La société de gestion de fonds de capital risque Isai a bouclé un nouveau fonds de 90 millions d'euros, avec les apports d'entrepreneurs comme Pierre Kosciusko-Morizet mais aussi d'institutionnels comme Bpifrance, Arkea, Quadrille, ou Idinvest.

Comme les précédents fonds d'Isai, Isai Venture III se focalisera sur les "start-up du digital" (SaaS/logiciel à la demande, places de marché, intelligence artificielle...).

Il investira de 1 à 3 millions d'euros dans des start-up naissantes (post-amorçage), avec une poche supplémentaire pour l'amorçage (investissement de 150.000 euros).

Dirigé par Jean-David Chamboredon, ancien président de la fédération de start-up France Digitale et ex-animateur du mouvement de révolte fiscale des Pigeons, Isai qui est un fonds d'entrepreneurs gère au total 500 millions d'euros (y compris son dernier fonds).

Téléphones: les cartes sim en recul

Le nombre de cartes sim en service en France a reculé de 130.000 au premier trimestre, pour s'établir à 77,1 millions, selon le rapport de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Une tendance rare mais pas exceptionnelle, qui avait déjà été observée notamment aux premiers trimestres 2015 et 2016.

Cette dégradation découle d'une contraction (-420.000) du marché des cartes prépayées sur la même période, a contrario des cartes post-payées qui poursuivent leur croissance, tirées par l'accroissement du parc des opérateurs mobiles virtuels.

Si le nombre de numéros conservés lors d'un changement d'opérateur continue de baisser, la proportion de clients avec des forfaits sans engagement augmente pour atteindre 71%. Effet du confinement, le nombre de cartes internet exclusives, utilisées pour ordinateurs et tablettes, a logiquement augmenté alors qu'il baissait depuis trois ans.

Se parler de loin pour ne pas se contaminer

La start-up Akoustic Arts a commencé à commercialiser son "hygiaphone directionnel", en fait un système de haut-parleur ciblé qui permet de créer une sorte de bulle autour d'une personne pour pouvoir lui parler sans que ses voisins n'entendent.

"Avec l'hygiaphone directionnel d'Akoustic Arts, une communication à trois mètres de distance réelle est perçue comme à 10 centimètres", explique la start-up, qui compte répondre aux nouveaux besoins de distanciation physique liés au coronavirus, par exemple dans les services d'urgence des hôpitaux.

Dans le métro de Lyon, la solution d'Akoustic Arts est déjà employée pour avertir les personnes entrant dans des zones à risques sur les quais, sans que les autres voyageurs n'entendent.

Un masque en 3D personnalisé

La start-up montpelliéraine et grenobloise Anatoscope a dévoilé le concept d'un masque qui peut s'imprimer en 3D pour correspondre parfaitement à la morphologie du visage de son porteur, préalablement scanné à l'aide d'une application.

"En fonction de la morphologie du visage, les masques proposés aujourd'hui laissent des voies d'air entre le nez, les joues, ou même le menton [...] nous voulons donc personnaliser les masques avec un simple scan 3D, pour une protection optimale", a déclaré le directeur général de la société Frédérick Van Meer.

Le masque obtenu après impression 3D pourra être lavé, précise l'entreprise. Elle espère lancer les premiers modèles en juin après une phase de tests, dans un premier temps à destination des dentistes et autres professions médicales.

Un moteur de recherche responsable

Référencer en priorité les sites sites responsables: le moteur de recherche Youa, créé à Saint-Etienne et opérationnel depuis avril, entend orienter les internautes vers une consommation plus éthique et durable.

Le projet d'origine était de reverser une partie des revenus générés à des bonnes causes, via des liens sponsorisés: les créateurs ont décidé d'aller plus loin pendant la crise sanitaire en reversant jusqu'en juillet l'ensemble des revenus à la lutte contre le Covid-19. Une lutte qu'une simple recherche permet donc de soutenir.

Levées de fonds

Owkin (solutions d'intelligence artificielle pour la recherche et développement pharmaceutique) a levé 25 millions d'euros auprès notamment de Bpifrance, de la mutuelle Macsf et de Cathay innovation.

- Agicap (gestion et prévision de trésorerie) a levé 15 millions d'euros auprès notamment de Partech Ventures et d'investisseurs existants comme BlackFin Capital Partners et Kima Ventures. L'opération suit de sept mois la précédente levée de 2,4 millions d'euros auprès de BlackFin Capital.

- La start-up Zeway a levé 15 millions d'euros (7 millions d'euros en augmentation de capital, 8 millions en émission d'obligations convertibles), auprès notamment du Fonds de modernisation écologique des transports, Allianz France et Waterstart Capital, afin de développer une offre de scooters électriques personnels à batteries échangeables dans un réseau de stations, qui doit être lancée à Paris à la rentrée 2020.

- La galerie d'art en ligne Singulart a levé 10 millions d'euros auprès de Ventech, du Fonds Ambition Amorçage Angels (F3A) de Bpifrance, de Turenne Groupe et de FJ Labs. Lancée en 2017, la plateforme a accueilli 8 millions de visiteurs uniques.

- BonneGueule (création et commercialisation de vêtements sous son label, 45 collaborateurs) a levé 6,5 millions d'euros auprès notamment du fonds d'investissement Generis Capital Partners et de Bpifrance, via son fonds sectoriel Mode et Finance 2.

- L'application Greenly qui veut mesurer l'empreinte carbone à partir des relevés bancaires a levé 500.000 euros auprès d'investisseurs privés. La fintech veut par la suite développer une offre de "cashback vert" ouvert aux "enseignes responsables".

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer