Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'australopithèque Lucy pourrait être morte en tombant d'un arbre

Reuters29/08/2016 à 21:01
    AUSTIN, Texas, 29 août (Reuters) - Lucy, un des plus 
célèbres ancêtres de l'Homme dont le squelette fossilisé a été 
découvert en 1974 en Ethiopie, pourrait être morte en chutant 
d'un arbre, ont conclu des chercheurs de l'Université du Texas 
après avoir étudié ses ossements vieux de 3,18 millions 
d'années. 
    Des images en haute résolution obtenues grâce à la 
tomographie à rayons X assistée par ordinateur (X-ray CT) 
montrent que l'australopithèque souffrait de fractures de 
l'humérus droit peu communes, ainsi que d'autres fractures à 
l'épaule et en d'autres parties du corps. 
    Ces blessures correspondent à celles que l'on constate "en 
cas de chute d'une hauteur élevée pendant laquelle la victime 
tend le bras pour tenter d'amortir sa chute", a souligné lundi 
John Kappelman, professeur d'anthropologie à l'Université du 
Texas, à Austin. 
    "Ce type de fracture arrive lorsque la main percute le sol 
pendant une chute et compresse les éléments de l'épaule les uns 
contre les autres pour produire ce trait de fracture spécifique 
sur l'humérus", a-t-il expliqué dans un communiqué. 
    D'après John Kappelman, Lucy mesurait environ 107 cm et se 
réfugiait la nuit dans les arbres pour échapper aux prédateurs. 
Les fractures qu'elle a subies laissent penser qu'elle a chuté 
d'au moins 12 mètres de haut. 
    L'anthropologue et d'autres chercheurs de l'université du 
Texas avaient radiographié le fossile de Lucy lorsqu'il avait 
été exposé dans plusieurs musées américaines en 2009. Ils ont 
par la suite étudié en détail les 35.000 coupes obtenues avant 
de parvenir à l'hypothèse présentée lundi. 
    "Quand l'ampleur des multiples blessures de Lucy nous est 
apparue, je l'ai visualisée et j'ai eu un élan de compassion à 
travers le temps et l'espace", dit John Kappelman. 
    "Lucy n'était plus une boîte d'ossements, elle devenait dans 
la mort une vraie personne: un petit corps brisé reposant sans 
défense au pied d'un arbre." 
     
 
 (John Herskovitz; Tangi Salaün pour le service français) 
 )

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.