Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Australie impute à l'UE la lenteur de son programme de vaccination
AFP07/04/2021 à 11:13

Le Premier ministre australien Scott Morrison (g) assiste à la vaccination d'une personne contre le Covid-19, le 19 février 2021 à Sydney ( POOLPOOLPOOL / Kate GERAGHTY )

Le Premier ministre australien Scott Morrison (g) assiste à la vaccination d'une personne contre le Covid-19, le 19 février 2021 à Sydney ( POOLPOOLPOOL / Kate GERAGHTY )

Le Premier ministre australien Scott Morrison a imputé mercredi à des problèmes de livraison de vaccins par l'Union européenne le retard pris par la campagne de vaccination en Australie, qui vaut au gouvernement de plus en plus de critiques de l'opposition.

Le dirigeant conservateur a fait état d'une pénurie de vaccins et d'un "contrôle strict des exportations" de l'Union européenne pour expliquer le fait que son pays n'ait reçu que 700.000 doses d'une commande de 3,8 millions de fioles du vaccin Oxford/AstraZeneca.

L'Australie a plutôt bien réussi à contenir la propagation du coronavirus sur son sol, mais elle accuse des retards dans son programme de vaccination.

Le gouvernement australien s'était initialement engagé à administrer quatre millions de doses avant la fin mars. Mais mercredi, le total de vaccins injectés n'était que de 920.000, ce qui vaut à M. Morrison des critiques auxquelles il a tenté de répondre lors d'une conférence de presse organisée à la hâte.

"3,1 millions de vaccins ne sont pas arrivés en Australie", a-t-il affirmé. "Il n'y a pas de dispute, de conflit, de querelle ou de clash. C'est une simple constatation."

L'Australie, a-t-il expliqué, a reçu 870.000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech qui sont en train d'être administrées aux travailleurs en première ligne.

Les autorités comptent essentiellement sur les importations de vaccins AstraZeneca et des doses fabriquées localement pour traiter leur population.

Une femme reçoit une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, le 7 avril 2021 à Melbourne, en Australie ( AFP / William WEST )

Une femme reçoit une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, le 7 avril 2021 à Melbourne, en Australie ( AFP / William WEST )

Mais une polémique est née début mars quand l'Italie a annoncé avoir bl oqué l'exportation vers l'Australie de 250.000 doses de vaccin AstraZeneca, arguant d'une "pénurie persistante" et des "retards d'approvisionnement" sur son sol.

Certains s'inquiètent de ce que la lenteur de la vaccination en Australie favorise l'apparition de nouveaux foyers de contamination et retarde indéfiniment la réouverture des frontières.

Il y a plusieurs mois, M. Morrison affirmait que l'Australie serait "en début de la file d'attente" pour obtenir les vaccins, après des accords conclus avec AstraZeneca, Pfizer et Novavax.

"Scott Morrison doit arrêter de faire croire qu'il n'y a pas d'urgence. La vaccination est notre billet pour un retour à la normalité", a déclaré le chef de l'opposition travailliste Anthony Albanese. "Le gouvernement doit se bouger."

Peuplée de 25 millions d'habitants, l'Australie totalise à ce stade depuis le début de la pandémie environ 30.000 cas de coronavirus.

hr-dm-jac/pz

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M917744
    07 avril11:50

    les australiens n'ont qu 'a produire le vaccins chez eux , ha non ils peuvent pas car leur gouvernement est totalement corrompu et xénophobe ,et niveau écologie c 'est pas mieux , l été dernier ils ont détruit le plus ancien site de preuve de la prescence de l homme en Australie pour créer une entrée à gisement minier alors que pour quelque centaine millier de dollars il aurait put etre sauver facilement.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer