1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Australie face à une détérioration du blé

Commodesk13/11/2012 à 09:12

Au moment où débute la récolte 2012-2013 de blé en Australie, les perspectives sont moroses. Les volumes devraient être largement inférieurs à ceux de la campagne précédente, et également d'une qualité moindre. Les régions les plus touchées sont l'Australie-Occidentale et les zones de productions à l'est du pays.

La sécheresse qui dure depuis plusieurs mois a empêché les cultures de se développer correctement. En conséquences, les semis n'ont procuré que de faibles rendements et sont généralement très pauvres en protéines, particulièrement dans les régions de l'est. Habituellement, le blé australien est l'un des plus riches au monde, avec un taux de protéine supérieur à 13%.

Dans son dernier rapport mensuel de marché, publié en fin de semaine dernière, le département américain de l'Agriculture (USDA) a réduit les perspectives de production mondiale de blé de 2,6 millions de tonnes, dont deux sont imputables à l'Australie. Sa récolte est désormais évaluée à 21 millions de tonnes, contre 23 le mois précédent, et 29,5 millions en 2011-2012.

Valeurs associées

-1.35%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer