Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Assemblée veut promouvoir le label "fabriqué en France"

Reuters02/02/2012 à 20:37

LE LABEL "FABRIQUÉ EN FRANCE" S'INVITE À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

PARIS (Reuters) - Les députés français veulent promouvoir le label "fabriqué en France" afin que les consommateurs puissent identifier clairement l'origine des produits et des industries.

Alors que la crise fait rage, les "produire français" et "acheter français" font quasiment l'unanimité ces derniers temps chez la plupart des candidats à l'élection présidentielle.

Du centriste François Bayrou à Jean-Luc Melenchon, chef de file du Front de gauche, en passant par le socialiste François Hollande, le "souverainiste" Nicolas Dupont-Aignan et la candidate du Front national Marine Le Pen, tous vantent les mérites du "made in France".

Nicolas Sarkozy s'est aussi fait le champion le 13 décembre dernier, dans une usine de skis, du "produire français".

Les députés ont adopté jeudi une proposition de résolution de l'UMP Christian Estrosi, ancien ministre de l'Industrie, qui a pour objet de développer le "fabriqué en France".

Les groupes UMP et du Nouveau centre (NC), soutenus par Eric Besson, le ministre de l'Industrie, ont voté pour ce texte. L'opposition de gauche s'est abstenue.

"C'est un petit coup pour faire oublier la pilule de 10 ans d'abandon industriel", a expliqué André Chassaigne (PC). "Cette résolution s'inscrit dans une sorte de seconde chance de la politique industrielle de M. Sarkozy, une politique qui a échoué", a renchéri le socialiste David Habib.

TIRER PARTI DE LA MONDIALISATION

La proposition de résolution demande aux institutions européennes de prendre position sur la notion d'origine des produits afin de permettre aux consommateurs "de connaître le véritable pays d'origine des produits mis sur le marché".

Pour l'auteur de cette résolution, la promotion du "fabriqué en France" n'est "pas synonyme du repli sur soi" mais vise au contraire "à tirer le meilleur parti de la mondialisation".

"Il ne s'agit pas de bannir les importations mais de veiller à ce qu'elles conduisent à augmenter nos exportations", affirme le député UMP. "Ce n'est pas de protectionnisme qu'il s'agit mais d'une volonté de placer notre industrie au coeur d'un modèle de croissance économique."

Christian Estrosi propose que figure sur chaque produit la part de ses composants - par exemple 80% français, 10% italien et 10% allemand - et que l'entreprise puisse utiliser le label "fabriqué en France" si la proportion "française" dans le produit final est égale ou supérieure à 55%.

La résolution invite également la Commission européenne à "réfléchir" à la possibilité d'ajouter pour chaque marquage d'un produit d'origine intra-communautaire celui de "fabriqué dans l'Union européenne" à côté du marquage de l'Etat membre.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.