Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Assemblée approuve la Banque publique d'investissement

Reuters29/11/2012 à 19:56

PARIS (Reuters) - Les députés français ont adopté jeudi le projet de loi qui prévoit la création de la Banque publique d'investissement (BPI) qui disposera d'environ 40 milliards d'euros destinés aux PME.

Tous les groupes de gauche, y compris celui du Front de gauche, ont voté pour tandis que l'opposition s'est abstenue sur ce texte qui est l'un des engagements de François Hollande dans sa campagne pour l'élection présidentielle.

Le Sénat l'examinera à son tour le 18 décembre. Une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat sera convoquée dans la foulée afin de mettre au point un texte commun qui sera soumis le 20 décembre aux députés et sénateurs pour son adoption définitive.

"Ce texte est l'un des éléments majeurs de notre dispositif de reconquête de la compétitivité française : la BPI est le porte-avion du pacte de compétitivité", a dit Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie et des Finances.

Il "donnera vie à un outil de croissance offensif au service de l'économie réelle, des TPE, des PME, des PME industrielles et des établissements de taille intermédiaire (ETI) qui veulent se développer", a-t-il poursuivi.

Sa vocation première "sera d'apporter un soutien aux entreprises qui ont un projet de croissance, en agissant comme un levier pour les financements privés", a-t-il ajouté.

La BPI aura un conseil d'administration de 15 membres, dont quatre représentants de l'Etat nommés par décret, d'un comité d'orientation au niveau national et d'un comité d'orientation dans chaque région.

Pierre Moscovici a souhaité que le premier conseil d'administration se réunisse en janvier de façon à ce que la banque soit opérationnelle "le plus rapidement possible".

La BPI, dont l'Etat et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) seront actionnaires à parité, regroupera sous un guichet unique dans chaque région plusieurs structures déjà existantes, notamment le Fonds stratégique d'investissement (FSI), OSEO, la banque des PME, et CDC entreprises, une filiale de la CDC.

La parité hommes-femmes sera respectée au sein du conseil d'administration de la nouvelle banque.

Le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Jean-Pierre Jouyet, sera son président et Nicolas Dufourcq son directeur général.

Les députés ont également adopté une proposition de loi qui dispose que la nomination par décret de l'Elysée du président et du directeur général de la BPI, comme déjà ceux d'une cinquantaine de dirigeants d'institutions ou d'organismes, devront obtenir préalablement le feu vert des commissions compétentes de l'Assemblée et du Sénat.

Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.