Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'assaut contre Mossoul laisse présager une crise humanitaire

Reuters13/10/2016 à 17:50
    ERBIL, Irak, 13 octobre (Reuters) - Les Nations unies se 
préparent à une crise humanitaire d'une rare ampleur avec 
l'offensive annoncée contre la ville de Mossoul, dans le nord de 
l'Irak, et les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) 
qui la contrôlent. 
    Un million de personnes pourraient être chassées de chez 
elles quand nombre de civils pourraient être utilisés comme 
boucliers humains ou gazés. 
    "Dans le pire des scénarios, on pourrait avoir des centaines 
de milliers de gens forcés de partir de chez eux, et des 
centaines de milliers d'autres transformés en boucliers humains" 
par l'EI, explique Lise Grande, coordinatrice de l'aide 
humanitaire de l'Onu en Irak. 
    "On risque en plus d'avoir une attaque chimique mettant en 
danger des milliers, des dizaines de milliers de personnes, 
voire plus", dit-elle. "Si tout cela arrive en même temps, ce 
sera catastrophique". 
    Face à un exode d'un million de personnes, les Nations unies 
disent avoir besoin d'un milliard de dollars. Pour l'heure, 230 
millions sont arrivés dans les caisses de l'Onu et de ses 
agences d'aide humanitaire. 
    Six camps pour les personnes déplacées ont été construits 
par le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), d'une capacité 
totale de 50.000 personnes. Il en est prévu onze autres. 
    Lise Grande espère que les habitants de Mossoul qui 
choisiront de partir dès que les combats commenceront ne le 
feront pas tous d'un coup. 
    "Face à un mouvement de population de, disons, 150.000 
personnes, aucune institution au monde n'a les moyens de faire 
face. On espère que ce sera échelonné". 
    Mossoul, deuxième ville d'Irak que l'EI occupe depuis juin 
2014, comptait deux millions d'habitants avant la guerre. Il en 
resterait aujourd'hui environ 1,5 million. 
    L'Onu s'efforce de savoir comment ses habitants vivent 
aujourd'hui sous domination de l'EI. Elle a des informateurs sur 
place. 
    Leurs comptes rendus dépeignent une sombre réalité. Le prix 
des denrées alimentaires a    fortement augmenté, les 
médicaments font défaut, même pour les plus malades, et les 
enfants ne vont plus à l'école.   
    L'offensive de l'armée irakienne et de ses alliés pourrait 
débuter à la fin du mois, dit-on de sources irakiennes, et 
constituer la plus grande bataille sur le sol irakien depuis 
l'invasion sous commandement américain de 2003. 
 
 (Michael Georgy, avec Ahmed Rasheed à Bagdad, Gilles Trequesser 
pour le service français, édité par Tangi Salaün) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.