Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'artillerie sud-coréenne riposte à des tirs venant du Nord

Reuters20/08/2015 à 13:51

(Actualisé avec déclaration de la Corée du Nord, 4e et 5e paragraphes) par Jun-min Park et Tony Munroe SEOUL, 20 août (Reuters) - L'artillerie sud-coréenne a tiré jeudi des dizaines d'obus en direction du point d'où les Nord-Coréens venaient de prendre pour cible un haut-parleur sud-coréen, dans la partie occidentale de la frontière, a confirmé le ministère sud-coréen de la Défense. "Notre armée a intensifié sa surveillance et suit de près les mouvements de troupes nord-coréens", a dit le ministère dans un communiqué. Le niveau d'alerte de l'armée sud-coréenne a été porté à son degré maximal. Une réunion du Conseil national de sécurité de la présidence sud-coréenne a été convoquée à Séoul. Selon les médias du Sud, les tirs nord-coréens ont visé à 15h32 locales (06:52 GMT) un haut-parleur placé du côté sud de la frontière. Il ne semble pas avoir été endommagé et il n'y aurait pas de blessés. Le régime de Pyongyang a menacé le Sud d'opérations militaires si Séoul continuait la diffusion de propagande en direction du Nord le long de la frontière, a déclaré jeudi le ministère sud-coréen de la Défense. Le Nord a réclamé l'arrêt des diffusions par haut-parleurs dans les 48 heures. Les forces armées nord-coréennes ont adressé une lettre en ce sens jeudi aux alentours de 17h00 locales (08:00 GMT). Elles y décrivent les émissions de propagande du Sud comme un "défi notable" lancé au Nord. Le projectile tiré par le Nord semble être tombé à une soixantaine de kilomètres au nord de Séoul, dans une zone montagneuse proche d'une base militaire située dans la ville de Yeoncheon. Les Sud-Coréens vivant dans le secteur ont reçu l'ordre d'évacuer les lieux, écrit l'agence de presse sud-coréenne Yonhap. PAS DE TRAITE DE PAIX Il s'agit du premier échange de tirs entre les deux Corées depuis octobre dernier, quand des soldats nord-coréens s'étaient approchés de la frontière et ne s'étaient pas retirés malgré les tirs de sommation de soldats du Sud, avait alors dit le ministère de la Défense à Séoul. Les soldats du Nord communiste avaient riposté aux tirs et la fusillade avait duré une dizaine de minutes, sans faire de victimes. La tension est remontée entre les deux Coréens au début du mois avec l'explosion de mines anti-personnel dans la DMZ (zone démilitarisée intercoréenne). Deux soldats sud-coréens ont été blessés et ont dû être amputés des jambes, et Séoul a accusé Pyongyang d'avoir posé ces mines, ce que le Nord a démenti. Depuis lors, Séoul a repris la diffusion de propagande via des haut-parleurs installés sur la frontière, renouant là avec une méthode à laquelle les deux camps avaient renoncé en 2004. Samedi dernier, Pyongyang a exigé du Sud qu'il interrompe la diffusion de cette propagande, et a menacé de représailles militaires si Séoul n'obtempérait pas. Lundi, le Nord a repris à son tour la diffusion de propagande. L'échange de tirs de jeudi intervient aussi sur fond de manoeuvres militaires annuelles américano-sud-coréennes, qui ont commencé lundi et dans lesquelles le Nord voit les préparatifs d'un nouveau conflit. Les deux Corées sont toujours théoriquement en état de guerre depuis le conflit de 1950-53, qui s'est terminé par un armistice et une trêve, et non par un traité de paix. (Eric Faye pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.