1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'armée syrienne bombarde les rebelles dans la région du Qalamoun
Reuters07/05/2015 à 14:24

(Ajoute déclarations du Hezbollah, réaction rebelle) AMMAN, 7 mai (Reuters) - L'armée syrienne a bombardé une zone de montagne le long de la frontière libanaise, tuant des dizaines de rebelles, a déclaré jeudi le Hezbollah libanais. La chaîne montagneuse du Qalamoun qui s'étend sur une centaine de kilomètres le long de la frontière occidentale de la Syrie est depuis des mois le théâtre de violents affrontements entre les rebelles et les forces régulières de Bachar al Assad, soutenues par des combattants du Hezbollah. Les forces syriennes, épaulées par la milice chiite, ont repris un territoire d'importance stratégique, Assal al Ward, ainsi que la région de Qarna, d'où des groupes insurgés lançaient des attaques sur le Hezbollah, a dit à Reuters un responsable du mouvement. Mardi, à Beyrouth, le chef du Hezbollah, le cheikh Sayyed Hassan Nasrallah, a annoncé le déclenchement "le moment venu" d'une offensive contre les islamistes sunnites syriens du Front al Nosra dans la région du Qalamoun. (voir ID:nL5N0XW5AG ) Le lendemain, le mouvement annonçait que ses combattants avaient reconquis une colline dans la région du Liban frontalière avec la Syrie, connue sous le nom de Kherbat al Nahla, qui domine la partie syrienne du Qalamoun. Mais un groupe rebelle a dit avoir repoussé cet assaut que, d'après les rumeurs, le Hezbollah planifiait depuis des mois. Plus au nord, l'armée syrienne a poursuivi jeudi sa contre-offensive dans la région d'Idlib et intensifié ses raids à la périphérie de Djisr el Choughour. Des soldats syriens sont toujours assiégés près de cette ville de 50.000 habitants prise par les rebelles le 25 avril. (Suleiman Al-Khalidi; Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer