1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'armée malienne serait à 160 kilomètres de Gao
Reuters25/01/2013 à 12:26

LES FORCES MALIENNES SE RAPPROCHENT DE GAO

SEGOU, Mali (Reuters) - Les forces gouvernementales maliennes, qui combattent les groupes islamistes armés dans le Nord, ont avancé vendredi jusqu'à la ville de Hombori, à 160 km au sud de Gao, un bastion des insurgés, a-t-on appris auprès d'une source présente sur le terrain.

La source, qui n'a pas souhaité être identifiée, a précisé que les troupes maliennes avaient effectué leur avancée après des raids de l'armée française, qui ont chassé les islamistes présents sur le terrain.

Le ministère malien de la Défense n'a pas confirmé l'information.

Un contingent de 160 soldats burkinabés membres de la Misma, la force ouest-africaine au Mali, a été le premier jeudi à rejoindre les forces françaises et maliennes dans la ville de Markala, à environ 240 km au nord-est de la capitale malienne Bamako.

Dans le même temps, le Mouvement islamique armé (MIA), une scission d'Ansar Dine, l'un des trois principaux mouvements islamistes engagés dans les combats avec Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mujao (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique occidentale), s'est dit prêt à négocier avec le gouvernement malien.

Richard Valdmanis, Julien Dury pour le service français

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5707335
    25 janvier11:26

    une guerre "facile" finalement, le rapport des forces entre les deux armées est très favorable, non?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer