Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'armée libanaise tente de repousser des activistes syriens

Reuters03/08/2014 à 21:24

(Actualisé avec nouveau bilan, précisions) par Alexander Dziadosz BEYROUTH, 3 août (Reuters) - Les combats se sont poursuivis dimanche autour de la ville libanaise d'Ersal, située à la frontière syrienne, entre les combattants islamistes venus de Syrie et l'armée libanaise qui cherche à les repousser. Il s'agit de la plus grosse incursion d'islamistes en territoire libanais depuis le début de la guerre civile en Syrie. Au moins dix soldats libanais ont été tués dans les combats, qui ont éclaté samedi dans cette ville libanaise de la plaine de la Bekaa après la prise d'un commissariat de police par les islamistes qui voulaient protester contre l'arrestation d'un des chefs du Front al Nosra, le Syrien Imad Ahmad Joumaa, par l'armée libanaise. Le chef de l'armée libanaise Jean Kahouadji a estimé que cette attaque avait été préméditée. "Ce qui s'est passé est beaucoup plus dangereux que certains ne le pensent", a déclaré le général à la presse à Beyrouth. Selon lui, le commandant syrien arrêté a avoué qu'il préparait une importante attaque contre les positions de l'armée libanaise. "L'attaque terroriste qui s'est produite hier n'était pas une attaque due au hasard. Elle avait été planifiée, il y a longtemps, dans l'attente du moment approprié", a-t-il déclaré. L'armée libanaise, a-t-il ajouté, résistera aux tentatives d'importation de la guerre en Syrie sur son territoire. Un nombre inconnu de civils et d'islamistes ont également été tués dans les combats tandis qu'une dizaine de membres des forces de sécurité libanaises ont été faits prisonniers. Selon les services de sécurité, parmi les combattants islamistes qui sont à Ersal figurent des membres de l'Etat islamique (EI), groupe dissident d'Al Qaïda, qui a annoncé l'établissement d'un califat sur certaines parties de la Syrie et de l'Irak, et des combattants du front al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda. MENACE "Ils pilonnent de partout", a déclaré Kassem al Zein, un médecin à l'hôpital de campagne d'Ersal. Il précise que l'hôpital a pour l'instant enregistré la mort de dix civils, notamment des réfugiés. Le Liban subit le contrecoup de la guerre civile en Syrie qui oppose des rebelles sunnites aux forces du président Bachar al Assad, un alaouite épaulé par le Hezbollah chiite libanais soutenu par l'Iran. Le Liban connaît les attentats suicides, les tirs de roquettes et autres enlèvements liés au conflit en Syrie, mais les combats à Ersal sont le premier affrontement direct entre l'armée libanaise et les rebelles syriens. Le Hezbollah chiite libanais a déployé ses combattants autour d'Ersal, ville à majorité sunnite prise en tenailles entre des territoires contrôlés par le gouvernement syrien et les zones chiites libanaises acquises au Hezbollah, a-t-on expliqué samedi. Selon des combattants syriens présents à Ersal, le Hezbollah pourrait avoir participé aux combats, mais l'information est impossible à vérifier. Dans un communiqué publié dimanche, le Hezbollah dit être aux côtés de l'armée libanaise face à ce qu'il dit être une menace pour "l'unité, la souveraineté et la stabilité du Liban". Ce regain de tension à Ersal intervient alors que des combats ont été signalés de l'autre côté de la frontière, dans le secteur du Mont Qalamoun, où au moins 50 insurgés syriens ont été tués dans une embuscade tendue par les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés du Hezbollah libanais. (voir ID:nL6N0Q80I6 ) Les rebelles, dont des membres du Front al Nosra et de l'Etat islamique, sont tombés près de la ville de Jobeh, à une dizaine de kilomètres de la frontière, précise l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH). (Jean-Stéphane Brosse, Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.