1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'armée de l'air commande des Rafale pour 2 milliards d'euros
Le Parisien14/01/2019 à 14:05

L'armée de l'air commande des Rafale pour 2 milliards d'euros

La ministre des Armées Florence Parly était en visite ce lundi à l'usine Dassault de Mérignac (Gironde), où est assemblé l'avion de chasse Rafale, et elle n'est pas venue les mains vides. Elle a annoncé une nouvelle commande de chasseurs de nouvelle génération pour un montant de deux milliards d'euros. Ces nouveaux Rafale F4 seront livrés à partir de 2023 aux armées.« Le Rafale F4 bénéficiera d'une connectivité, d'une fiabilité et d'une capacité à contrer les menaces renforcées. Ces améliorations amèneront cet appareil au niveau des avions de dernière génération et permettront à nos forces aériennes de maintenir leur supériorité dans des espaces de plus en plus contestés », avait auparavant précisé Florence Parly dans un entretien à Sud-Ouest.Un carnet de commande déjà bien garni« La loi de programmation militaire prévoit également, en 2023, une commande de 30 nouveaux avions pour des livraisons qui s'échelonneront entre 2027 et 2030. Entre-temps, l'usine Dassault sera bien occupée car elle livrera à l'armée de l'air des Rafale en version 3 à hauteur de 28 exemplaires entre 2022 et 2024. Nous en avons déjà reçu trois en 2018 », ajoutait la ministre dans cet entretien. Ce standard F4 est un saut technologique, un saut industriel, un saut stratégique. null D'ici 2024: 28 #Rafale supplémentaires livrésnull En 2023: 30 nouveaux commandés pic.twitter.com/Gn7APo0Lgi-- Ministère des Armées (@Defense_gouv) 14 janvier 2019Cette annonce est une bonne nouvelle pour l'usine Dassault de Mérignac, qui emploie 1 400 personnes et fait travailler de nombreux sous-traitants. Grâce aux différents contrats signés pour la vente de Rafale à l'Inde, le Qatar et l'Egypte, ce site était déjà assuré de tourner à plein régime d'ici à 2021. « Au total, ce sont 2.500 à 5.000 emplois directs et indirects qui vivront grâce au standard F4 », a souligné Florence Parly sur le site de Mérignac.Au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bigot8
    14 janvier13:59

    surement a cause des deux pilotes dcd sur mirage ?

    Signaler un abus

  • qleraz
    14 janvier13:50

    et vlan 2millards à ajouter à la dette. Mais c'est pour la bonne cause ouf.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer