Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'armée britannique veut passer à l'électrique
Le Point14/09/2019 à 15:05

Les prochains tanks britanniques devront-ils être chargés en électricité avant de partir en opération? ? C'est bien possible. Le général Sir Mark Carleton-Smith, le chef des armées du Royaume-Uni, a fait savoir que celles-ci allaient se mettre au vert dans les années à venir, expliquent The Independent et The Telegraph. Comprendre : être plus respectueuses de l'environnement. Pour cela, les armées du Royaume-Uni pourraient notamment utiliser des véhicules électriques dans les années à venir.« Nos équipements actuels sont peut-être les derniers à dépendre des moteurs à combustible fossile », a déclaré le général à la foire aux armements DSEI (Defence and Security Equipment International) à Londres, vendredi 13 septembre. Le Royaume-Uni va ainsi investir 3,2 millions de livres, soit environ 3,6 millions d'euros, pour un projet dirigé par le Defence Science and Technology Laboratory. Le but : disposer d'ici trois ans d'un prototype d'un véhicule de combat électrique. The Telegraph explique que l'armée britannique a déjà testé un robot à propulsion électrique pour des missions comme le réapprovisionnement en munitions ou l'évacuation des blessés.Lire aussi Embarquez dans l'avion-radar de l'armée de l'air près de l'ArctiqueRisques « physiques » et « juridiques »Mais les batteries électriques ne permettent pas pour l'instant de produire assez d'énergie pour déplacer des véhicules blindés, trop lourds et trop...

Lire la suite sur LePoint.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Hector666
    14 septembre17:06

    pour faire une guerre bio, écolo dans le respect de la santé humaine....j'ai comme un grand élan de lassitude, je sais pas pourquoi

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer