1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Aquarius ne sauvera plus de migrants en Méditerranée

Le Parisien07/12/2018 à 06:39

L'Aquarius ne sauvera plus de migrants en Méditerranée

« Renoncer à l'Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre », déplore le communiqué de l'ONG qui rappelle avoir secouru près de 30 000 personnes en 34 mois. Mais SOS Méditerranée, qui vient en aide aux migrants à la dérive sur des embarcations de fortune, veut croire que cette décision de stopper les activités de son emblématique navire humanitaire, permettra au contraire de reprendre de plus belle les opérations de sauvetage.En effet, « face aux attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l'objet, cette décision devrait favoriser la reprise rapide et durable de la mission de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale », assure l'ONG qui exploitait l'Aquarius en partenariat avec Médecins sans frontières, avant que son pavillon ne lui soit retiré. Une décision - de Gibraltar puis du Panama - qui avait cloué à quai le bateau alors qu'il « doit aujourd'hui répondre à des allégations d'activité criminelle, des accusations disproportionnées et infondées », dénonce encore l'association au sujet du désormais statut « pirate » de son vaisseau et d'une affaire de traitement illégal de déchets tricotée par l'Italie sous l'impulsion du ministre de l'Intérieur anti-immigration Matteo Salvini.Un nouveau navire, sous un autre pavillonPrivé de son navire et accaparer par ses tentatives de le sortir de son escale forcée à Marseille, l'ONG ne peut donc plus remplir sa mission depuis début octobre. Ainsi, elle « explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon, et étudie sérieusement toutes les propositions d'armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage ». Plusieurs élus, à l'image d'Olivier Faure (PS), avaient plaidé pour l'obtention d'un pavillon français, en vain.« Nous refusons de rester les bras croisés sur le rivage alors que des gens continuent de mourir en mer. Tant que des êtres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer