1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'ancien chef des forces spéciales tadjikes rejoint Daech
Reuters28/05/2015 à 14:13

ALMATY, 28 mai (Reuters) - L'ancien chef des forces spéciales de la police tadjike, entraînées par des instructeurs américains, a annoncé dans un message vidéo diffusé sur YouTube qu'il avait rejoint les rangs de l'Etat islamique. Le colonel Gulmurod Khalimov, qui avait dirigé l'Omon, unité d'élite spécialisée dans la lutte contre les criminels et les activistes, avait disparu à la fin du mois d'avril et était depuis introuvable en dépit des recherches lancées par la police de son pays. Il est réapparu mercredi dans une vidéo d'une dizaine de minutes, brandissant une ceinture de munitions et un fusil et promettant de porter le djihad en Russie et aux Etats-Unis. Dans son message, l'officier s'adresse également au président tadjik Imomali Rakhmon et affirme vouloir établir la loi coranique dans l'ancienne république soviétique. "Avec la grâce de Dieu, nous allons vous massacrer", déclare-t-il s'exprimant en russe, assis devant un palmier. Les images ne permettent pas de deviner dans quel pays a été réalisé l'enregistrement. (Dmitry Solovyov; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer