1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'AMF rappelle Nabilla à l'ordre pour une pub sur le bitcoin

Reuters10/01/2018 à 13:31

L'AMF RAPPELLE NABILLA À L'ORDRE POUR UNE PUB SUR LE BITCOIN

PARIS (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a renouvelé ses mises en garde aux épargnants contre les investissements en bitcoin, après que la starlette de téléréalité Nabilla Benattia a encouragé ses admirateurs à investir dans cette cybermonnaie.

"Le Bitcoin c'est très risqué ! On peut perdre toute sa mise. Pas de placement miracle. Restez à l'écart", indique le "gendarme" français de la Bourse dans un tweet adressé à la jeune femme publié mardi.

Ce rappel à l'ordre intervient dans le sillage de la publication d'une vidéo d'un peu plus de trois minutes sur Snapchat, dans laquelle Nabilla invite ses fans à investir dans le bitcoin en passant par un site dont elle transmet les coordonnées.

"C'est vraiment sûr, c'est vraiment cool et si ça vous intéresse vraiment vous pouvez y aller les yeux fermés", déclare-t-elle en précisant "si vous voulez essayer, faites-le avec eux parce que tout seul c'est pas pareil, on sait pas trop où on va".

La jeune vedette de téléréalité distille à sa façon ses conseils financiers sur le "bon investissement" que représente le bitcoin.

Selon elle, "c'est un peu la nouvelle monnaie, genre la monnaie du futur".

"Même si vous n'y connaissez rien ça vous permet de gagner de l'argent sans investir beaucoup", explique-t-elle en ajoutant qu'il n'y a "rien à perdre, c'est gratuit".

Les autorités financières - qu'il s'agisse de l'AMF ou du gouverneur de la Banque de France - ainsi que le gouvernement ont multiplié en fin d'année les avertissements contre les investissements en bitcoin, sur fond de flambée de sa valeur.

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire compte quand à lui demander au G20 de discuter d'une régulation du bitcoin.

Le bitcoin a vu sa valeur sur les plates-formes d'échange flamber en 2017, passant de moins de 1.000 dollars en début d'année à près de 20.000 dollars fin décembre, avant de chuter en toute fin d'année.

Il s'échangeait à plus de 14.000 dollars mercredi.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

22 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • alphalog
    11 janvier13:17

    sibile : si c'est si risqué, pourquoi est-ce que ça n'est pas interdit ? euh tout investissement est risque donc on va tout interdire en suivant ton "raisonnement"

    Signaler un abus

  • kpm745
    11 janvier12:45

    Les monnaies de singe créées avec des planches à billets par les banques centrales ne valent pas mieux que les cryptomonnaies

    Signaler un abus

  • serval02
    11 janvier11:30

    Les subprimes n'étaient pas non plus interdites avant la chute mondiale....

    Signaler un abus

  • sibile
    11 janvier11:28

    si c'est si risqué, pourquoi est-ce que ça n'est pas interdit ?

    Signaler un abus

  • arianne7
    11 janvier09:57

    Plus facile de publier un petit communiqué sur Nabila que de s'attaquer aux dizaines de délits d'initiés que nous voyons chaque semaine

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer