Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Allemagne étudie d'autres solutions à côté de l'A400M

Reuters31/05/2016 à 23:05

BERLIN ÉTUDIERAIT DES ALTERNATIVES À L'A400M

BERLIN (Reuters) - L'Allemagne n'envisage pas de renoncer à l'A400M développé par Airbus en dépit des multiples problèmes rencontrés par le programme, mais elle cherche à se doter d'autres avions de transport militaire car l'A400M ne peut pas atterrir sur de petits aéroports, a-t-on appris mardi de sources gouvernementales allemandes.

Le gouvernement d'Angela Merkel s'attend à des difficultés en 2018 et 2019 en raison des retards de production mais pourrait les pallier en recourant à des locations ou à d'autres solutions en coopération avec la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, ont expliqué les sources.

Berlin pourrait aussi avoir recours à la location de capacités de transport militaire à d'autres pays, à des achats en commun ou à des accords d'exploitation avec des pays alliés pour augmenter sa flotte, censée atteindre à terme 53 A400M, ont-elles précisé.

L'achat pur et simple d'autres avions que l'A400M est possible si les autres solutions ne permettent pas de résoudre les problèmes, ont-elles poursuivi.

Les sources n'ont pas précisé quels avions pourraient être concernés mais des sources parlementaires et militaires allemandes avaient déclaré en mars que l'armée de l'air étudiait la possibilité d'acheter jusqu'à dix exemplaires du C-130J de Lockheed Martin.

Lockheed s'est refusé à tout commentaire dans l'immédiat.

Airbus prévoit de livrer quatre à six exemplaires de l'A400M à l'armée allemande cette année, ont précisé des sources gouvernementales allemandes.

L'Allemagne a commandé 53 exemplaires de l'A400M mais Airbus ne lui en a jusqu'à présent livré que trois en raison de retards de production liés en partie à des défauts sur les moteurs.

Ni Airbus ni le motoriste MTU Aero Engines ne pensent que les problèmes actuels du moteur de l'A400M nécessiteront une remise en cause importante de la conception de celui-ci, ont expliqué les sources.

Le président exécutif d'Airbus, Tom Enders, a déclaré au journal Bild am Sonntag que les défauts de qualité du turbopropulseur fourni par MTU pour l'A400M était l'une des principales causes des retards du programme.

(Sabine Siebold; Marc Angrand pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.