1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'"agressivité" russe inquiète l'Europe centrale et orientale
Reuters04/11/2015 à 13:09

BUCAREST/VARSOVIE, 4 novembre (Reuters) - Les dirigeants de neuf pays d'Europe centrale et orientale et de la Baltique, réunis mercredi à Bucarest, font part dans un communiqué de leur "grave préoccupation" face à "la poursuite de l'attitude agressive" de la Russie et se prononcent pour une présence durable de forces de l'Otan dans la région. Six chefs d'Etat -- Dalia Grybauskaite (Lituanie), Raimonds Vejonis (Lettonie), Toomas Hendrik Ilves (Estonie), Andrej Kiska (Slovaquie), Rosen Plevneliev (Bulgarie) et Janos Ader (Hongrie) -- ont assisté à cette réunion coprésidée par le président roumain Klaus Iohannis et son homologue polonais Andrzej Duda. Le président de la Chambre des députés tchèque, Jan Hamacek, et le secrétaire-général adjoint de l'Otan, Alexander Vershbow, étaient également présents. "Nous resterons fermes sur la nécessité de voir la Russie revenir au respect du droit international, de ses obligations, ses engagements et ses responsabilités en matière internationale, afin que ses relations avec l'Otan puissent être fondées sur la confiance", précisent les participants dans leur communiqué. Ils précisent qu'ils joindront leurs efforts afin d'assurer une présence "solide, crédible et durable" de l'Alliance atlantique dans la région et plaident également pour un renforcement de la coopération entre l'Otan et l'Union européenne. Ils dénoncent également l'annexion "illégale" de la péninsule de Crimée l'an dernier par la Russie. Le prochain sommet de l'Alliance se déroulera les 8 et 9 juillet 2016 à Varsovie, la capitale polonaise. (Wiktor Szary, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    04 novembre18:26

    les Russes veulent la guerre, regardez : ils ont placé leur pays à côté des bases américaines.

    Signaler un abus

  • delapor4
    04 novembre14:40

    Ces pays hystériques à la remorque des USA auraient beaucoup plus à gagner en renforçant leurs liens économiques et amicaux avec la paisible et forte Russie!

    Signaler un abus

  • delapor4
    04 novembre14:37

    Quel toupet ! Qui agresse l'autre?

    Signaler un abus

  • M586441
    04 novembre13:44

    il faut peut-être aussi un peu contribuer à résoudre les problèmes, pas seulement demander de l'assistance

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer