Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'afflux de réfugiés n'aura pas de conséquences fiscales-Merkel

Reuters05/09/2015 à 21:29

(Précisions, entretien téléphonique Merkel-Orban) BERLIN, 5 septembre (Reuters) - L'Allemagne peut faire face à l'afflux sans précédent de réfugiés prévu cette année sur son territoire sans alourdir la fiscalité ni mettre en péril l'équilibre budgétaire, a assuré samedi la chancelière Angela Merkel. La confortable situation budgétaire facilite ces "tâches inattendues", dit-elle dans son podcast hebdomadaire. "On ne peut pas dire qu'à cause de la mission délicate qui nous incombe désormais l'équilibre budgétaire ou le problème de la dette n'ont plus d'importance", poursuit-t-elle. Dans un entretien accordé à la presse locale, elle ajoute que la crise des migrants ne donnera lieu à aucune hausse d'impôts. La hausse des recettes de l'impôt sur le revenu et la vente de fréquences aux opérateurs de téléphonie mobile devraient permettre à l'Allemagne de dégager jusqu'à cinq milliards d'euros supplémentaires, a dit fin juin l'agence allemande de gestion de la dette publique. Plus de 100.000 demandes d'asile ont été déposées au cours du mois d'août en Allemagne et quelque 800.000 réfugiés et migrants sont attendus en 2015 dans le pays, quatre fois plus que l'an dernier. En marge de la réunion du G20 à Ankara, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a déclaré samedi que Berlin calculait encore le coût de l'accueil des migrants. Selon le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, ce coût pourrait s'établir pour le gouvernement fédéral, les Länder et les municipalités à environ 10 milliards d'euros, contre 2,4 milliards en 2014. La chancelière allemande a eu dans la journée un entretien téléphonique avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Les deux dirigeants sont convenus que le transfert en autocar des migrants de Hongrie vers l'Autriche, comme cela s'est produit vendredi soir et samedi matin, n'était qu'une mesure temporaire prise pour des raisons humanitaires. La coalition gouvernementale allemande devrait se mettre d'accord dimanche sur une série de mesures pour faire face à la crise migratoire. Il s'agirait notamment d'accélérer les procédures sur le droit d'asile et la construction de centres d'accueil et d'augmenter les subventions fédérales accordées aux Länder et aux municipalités. Selon le magazine Der Spiegel, l'Allemagne a expulsé cette année plus de 10.000 migrants qui n'avaient pas été autorisés à rester sur le territoire allemand. Nombre d'entre eux venaient de pays des Balkans comme la Serbie et la Macédoine. Le directeur de l'agence fédérale pour les migrations et les réfugiés, Manfred Schmidt, a précisé à l'hebdomadaire que plus de 75.000 demandes d'asile déposées par des migrants venant de l'ouest des Balkans seraient examinées d'ici la fin de l'année et seraient probablement pour la plupart rejetées. (Michael Nienaber avec Hans-Edzard Busemann; Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.