Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'affaire de "l'ange blond" révèle les failles de l'Etat grec

Reuters23/10/2013 à 20:31

L'AFFAIRE DE "L'ANGE BLOND" RÉVÈLE LES FAILLES DU REGISTRE DES NAISSANCE EN GRÈCE

par Karolina Tagaris

LARISSA, Grèce (Reuters) - L'arrestation en Grèce d'un couple rom accusé d'avoir enlevé une fillette de quatre ans, surnommée "l'ange blond" par les médias grecs, révèle en creux les failles du registre des naissances du pays.

Les enquêteurs ont découvert que celle qui se présentait comme la mère adoptive de l'enfant avait enregistré six enfants à l'état civil de Larissa depuis 1993 et quatre autres en utilisant une fausse identité dans une autre ville, Trikala, en Thessalie. A Farsala, où a été retrouvée la petite Maria, son "père adoptif" avait fait inscrire à son nom quatre enfants.

Le couple percevait au total des services sociaux 2.790 euros par mois d'allocations familiales. Après leur arrestation, la police a découvert que six des 14 enfants déclarés par le couple étaient "nés" en moins de dix mois.

La mère adoptive de Maria a pu faire enregistrer l'enfant, alors âgée de quatre ans, bien que la législation prévoit que la déclaration à l'état civil ait lieu dans les 100 jours qui suivent la naissance.

Elle a également utilisé une fausse identité pour l'un des deux témoignages nécessaires à la déclaration de naissance.

Le maire d'Athènes a lancé un audit du registre local de l'état-civil et deux employés chargés des déclarations de naissance ont été suspendus. La Cour suprême grecque a également ordonné une enquête sur les certificats de naissance non déclarés par les hôpitaux délivrés ces six dernières années.

TERRAIN FAVORABLE AU TRAFIC D'ENFANTS

Le couple a été arrêté lundi après la découverte par la police dans un camp rom du centre de la Grèce d'une petite fille blonde à la peau claire et aux yeux bleus.

Des tests ADN ont confirmé qu'elle n'était pas la fille biologique du couple, qui a déclaré que l'enfant leur avait été remise par sa mère biologique, qui se jugeait incapable de l'élever.

Selon les autorités, le cas de Maria est loin d'être isolé, même si les chiffres qui permettent d'évaluer l'étendue de ce type de fraude sont rares.

Aussi importantes que soient les lacunes du registre des naissances, la découverte de cette affaire est le "fruit du hasard", note Constantinos Tzanakoulis, maire de Larissa, capitale de la région où a été retrouvée la petite fille.

"Qui sait combien d'affaires de ce type existent ?", se lamente-t-il, condamnant un système lacunaire.

Pour Constantinos Tzanakoulis, cette affaire illustre la faiblesse de l'Etat. "Ça a vraiment été un choc", dit-il. "On était loin d'imaginer une fraude d'une telle importance".

Pour le bureau local du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), ce manque de contrôle fait de la Grèce un terrain favorable au trafic d'enfants.

Le responsable de l'antenne grecque de l'Unicef, Labros Kanellopoulos, estime que des milliers d'enfants disparus, pour la plupart d'Europe de l'Est, pourraient être victimes de trafic.

Avec Reuters TV et Renée Maltezou à Athènes, Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.