Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'affaire à l'origine des expulsions de Roms jugée à Blois

Reuters13/03/2012 à 16:16

L'AFFAIRE À L'ORIGINE DES EXPULSIONS DE ROMS JUGÉE À BLOIS

BLOIS, Loir-et-Cher (Reuters) - Le procès d'une affaire impliquant des Gitans français qui avait amené le gouvernement français à organiser des expulsions de Roms s'est ouvert mardi au tribunal correctionnel de Blois (Loir-et-Cher).

Un important dispositif de sécurité a été déployé près du Palais de justice, mais aucune manifestation ne s'est tenue dans l'immédiat.

Miguel Duquenet, 40 ans, détenu depuis l'affaire, est poursuivi pour "refus d'obtempérer" et conduite sans permis. Il a un casier judiciaire qui porte douze condamnations prononcées entre 1992 et 2009 pour violences, menaces de mort, conduite sans permis, outrage et rébellion.

Le fait divers dont il a été le protagoniste principal a conduit le gouvernement français à viser explicitement les Roms dans des instructions préfectorales de démantèlement des camps et d'expulsion.

Cette démarche considérée comme raciste par la Commission européenne avait déclenché un incident diplomatique entre Paris et Bruxelles.

Le 16 juillet 2010, Luigi Duquenet, 22 ans, avait été abattu par un gendarme alors que son véhicule conduit par son cousin Miguel venait de forcer un barrage de gendarmerie à hauteur de Thésée, une commune du Loir-et-Cher.

Le lendemain, en représailles, des proches de la victime issus de la communauté des gens du voyage avaient attaqué la gendarmerie du village voisin de Saint-Aignan.

Le 21 juillet, Nicolas Sarkozy, visant explicitement les Roms - qui sont de nationalité étrangère - avait convoqué une table ronde interministérielle visant à organiser les expulsions. Cette décision avait suscité des protestations d'associations antiracistes et de la gauche, qui estimaient qu'était ainsi infligée une punition collective à une catégorie de population.

Vendredi dernier, la cour d'appel d'Orléans a prononcé un non-lieu en faveur du gendarme auteur du coup de feu mortel, motivant sa décision par une situation de "légitime défense". Jean-Claude Guidicelli, l'avocat de la famille Duquenet, a annoncé qu'il allait se pourvoir en cassation.

Mourard Guichard, avec Thierry Lévêque à Paris, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.