Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'administration Trump veut construire un autre mur pour en finir avec Burning Man
Le Point10/04/2019 à 07:03

L'administration Trump a une nouvelle cible. Elle se trouve dans un désert du Nevada et rassemble chaque année depuis 1986 plusieurs dizaines de milliers de personnes. Son nom ? Burning Man, un festival placé sous le signe de la liberté, de la créativité et des arts, que le président des États-Unis verrait bien caché derrière un mur.Le Bureau of Land Management (BLM), un organisme gouvernemental chargé de la gestion des terres publiques, recommande dans un rapport publié en mars dernier et relayé par Mashable de construire un mur tout autour du lieu où se déroule Burning Man. Ce mur « réduirait le risque qu'un véhicule force l'entrée du périmètre », explique le BLM.En plus de la construction d'un mur de 16 kilomètres et de 9 000 tonnes, l'organisme gouvernemental encourage également l'organisation non lucrative du festival à engager une équipe d'agents de sécurité. Et ce, alors que la police locale et des bénévoles se chargent déjà de cet aspect sécuritaire. Le BLM explique aussi vouloir surveiller l'impact écologique de Burning Man, dont la précédente édition a rassemblé 70 000 personnes.Lire aussi États-Unis : la victoire par K.-O. de Donald TrumpMort annoncée pour Burning Man ?Burning Man a répondu à ces demandes qui « changeraient à jamais la structure de l'événement, voire le tueraient complètement », peut-on lire dans un communiqué. Pointant du doigt le coût du projet de mur (20 millions de dollars),...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer