Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'accès à YouTube bloqué en Turquie

Reuters27/03/2014 à 20:05

APRÈS TWITTER, YOUTUBE BLOQUÉ EN TURQUIE

par Orhan Coskun et Ece Toksabay

ANKARA/ISTANBUL (Reuters) - Les autorités turques ont bloqué jeudi l'accès à YouTube pour des "raisons de sécurité nationale", a-t-on appris de source proche du Premier ministre, après la mise en ligne d'un enregistrement audio dans lequel des hommes présentés comme des responsables turcs discutent d'une possible opération militaire contre les djihadistes dans le nord de la Syrie.

Des discussions sont en cours avec la plate-forme de partage de vidéos américaine et le blocage pourrait être rapidement levé si l'enregistrement est retiré, précise-t-on.

Recep Tayyip Erdogan, qui accuse ses adversaires politiques d'utiliser les réseaux sociaux, comme Twitter, bloqué depuis la semaine dernière, pour alimenter un "complot" contre lui et son gouvernement, a jugé cette nouvelle fuite "ignoble".

"Ils diffusent même (le contenu) d'une réunion de sécurité nationale. C'est ignoble, c'est malhonnête (...) A qui rendez-vous service en enregistrant une réunion si importante?", a-t-il demandé pendant un meeting électoral à Diyarbakir, avant les élections municipales de dimanche.

Les services du Premier ministre ont justifié le blocage de Twitter en lui reprochant de servir de relais à la "diffamation systématique" du gouvernement.

Ces dernières semaines, des utilisateurs du site de microblogging ont publié des enregistrements présentés comme des conversations téléphoniques d'Erdogan, de membres du gouvernement et de chefs d'entreprise portant sur des faits de corruption présumés.

La diffusion, jeudi, du dernier enregistrement par un compte anonyme sur YouTube constitue une "déclaration de guerre" contre la Turquie, a accusé le chef de la diplomatie turque, Ahmet Davutoglu.

"DÉCLARATION DE GUERRE"

"Une cyberattaque a été menée contre la République turque, notre Etat et notre nation. C'est une déclaration de guerre sans équivoque contre l'Etat turc et notre nation", a-t-il dit à la presse.

Ahmet Davutoglu n'a pas désigné de responsable mais Recep Tayyip Erdogan accuse l'influent prédicateur Fethullah Gülen, qui vit en exil aux Etats-Unis, de tirer les ficelles du "complot" qui le viserait. Ce dernier nie toute implication.

Dans l'enregistrement, on entend plusieurs hommes, dont Ahmet Davutoglu, le chef des renseignements militaires, Hakan Fidan, et le chef d'Etat major adjoint de l'armée, Yasar Guler, discuter de la sécurisation de la tombe de Suleyman Shah, grand-père du fondateur de l'Empire ottoman, dans le nord de la Syrie.

Le mausolée, considéré par Ankara comme une partie de son territoire et protégé en temps normal par une vingtaine de soldats des forces spéciales turques, a récemment fait l'objet de menaces de la part des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Il y a deux semaines, la Turquie a officiellement menacé de représailles quiconque s'attaquerait à la tombe. Le secteur, situé près de la frontière, à l'est d'Alep, a été le théâtre d'affrontements violents entre les combattants de l'EIIL et d'autres rebelles syriens.

"Une opération contre l'EIIL bénéficierait de la légitimité internationale. Nous le présenterions comme étant Al Qaïda (...) Quand on parle de la tombe de Suleyman Shah, on parle de protéger le territoire national", dit une voix, qui serait celle d'un responsable du ministère des Affaires étrangères.

À la question de la justification qui devrait être apportée à une telle opération militaire, l'homme présenté comme Hakan Fidan répond: "Les justifications, ça peut se créer. La difficulté, c'est de créer la volonté."

(Avec Daren Butler, Can Sezer et Tulay Karadeniz; Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.