Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

KPMG examine les audits de la Fifa par sa filiale suisse

Reuters20/09/2015 à 16:15

ZURICH, 20 septembre (Reuters) - Le cabinet comptable KPMG a ouvert une enquête interne au sein de sa filiale suisse concernant les audits des états financiers de la Fifa, a déclaré un porte-parole dimanche. Les audits de KPMG Suisse sont examinés "en consultation" avec la société-mère KPMG International, a dit Andreas Hammer. Le département de la Justice des Etats-Unis et le ministère public suisse enquêtent sur des faits présumés de corruption au sein de la FIFA, dont le siège social se trouve à Zurich, à la suite de l'arrestation de neuf responsables de la Fifa et de cinq dirigeants de sociétés liées à la commercialisation et à la promotion du football en mai. ID:nL5N0YI34R La Fifa a relevé jeudi de ses fonctions son secrétaire général Jérôme Valcke, quelques heures après les déclarations d'un ancien footballeur israélien l'accusant d'être impliqué dans une affaire de revente de billets pour la Coupe du monde 2014. ID:nL5N11N4XU KPMG Suisse est le commissaire aux comptes de la Fifa depuis 1999 et Andreas Hammer a précisé que les accusations de la justice américaine portaient surtout sur des activités sans lien avec les prestations fournies par le cabinet comptable dans le cadre de ses attributions vis-à-vis de la Fifa. Par exemple, a-t-il expliqué, les versements effectués à des délégués par des parties voulant influer sur le choix du pays hôte de la Coupe du monde ne sont pas répertoriés dans les états financiers de la Fifa ou dans l'audit légal. "Même si les allégations portent avant tout sur des activités qui n'ont pas d'incidences directes sur les états financiers de la Fifa, un examen du travail d'audit effectué par KPMG Suisse est mené en consultation avec KPMG International", observe Hammer dans un courriel. Le cabinet KPMG Suisse a indiqué que les différentes fédérations nationales et confédérations régionales de football n'étaient ne sont pas intégrées aux états financiers de la Fifa et qu'il ne les avait donc pas auditées. Le rapport annuel 2014 de la Fifa mentionne toutefois le fait que l'organisation fait procéder à un audit centralisé de 40 fédérations membres et d'une confédération chaque année par l'intermédiaire de KPMG "pour vérifier que tous les paiements d'assistance financière sont en conformité". (John Miller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.