Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Kiev craint des actions pro-russes lors des législatives

Reuters23/10/2014 à 22:58

(Actualisé avec Moscou, derniers paras) KIEV, 23 octobre (Reuters) - Le Premier ministre ukrainien a mis en garde jeudi contre de possibles tentatives de déstabilisation par la Russie des élections législatives prévues dimanche, premier scrutin parlementaire depuis la destitution de l'ex-président pro-russe Viktor Ianoukovitch en février. Le gouvernement de Kiev a pris à cette fin des mesures de sécurité supplémentaires afin d'empêcher des "actes terroristes", a dit Arseni Iatseniouk. "Il est clair que les efforts de déstabilisation de la situation vont se poursuivre de la part des Russes. Ils n'ont pas réussi leur coup pendant la présidentielle (de mai dernier) mais leurs intentions demeurent", a-t-il précisé lors d'une réunion des chefs des services de sécurité et des responsables électoraux. "Nous devons mobiliser l'ensemble du système de sécurité pour empêcher toute violation du processus électoral ou des tentatives d'actes terroristes lors de ces élections", a souligné le Premier ministre. Les gouvernements occidentaux ont soutenu les manifestations pro-européennes en Ukraine cet hiver tandis que la Russie a qualifié de coup d'Etat le renversement du régime de l'ancien président Ianoukovitch. "En réalité, nous sommes agressés par la Russie et nous avons un défi de plus à relever - organiser les élections législatives. Le choix (des électeurs) se fera grâce aux bulletins de vote et sera une expression honnête de leur volonté et ne se fera pas par les armes", a souligné Arseni Iatseniouk. Le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov a indiqué que 61.000 policiers seront chargés de protéger les bureaux de vote à travers tout le pays. Parmi eux, 4.000 membres des forces spéciales seront prêts à intervenir rapidement en cas de menace terroriste. MOSCOU RECONNAÎTRA LES RÉSULTATS Ces élections législatives, les premières depuis le soulèvement qui a conduit à la fuite de Viktor Ianoukovitch, ne pourront pas avoir lieu dans les régions de l'Est tenues par les séparatistes pro-russes, ni en Crimée, annexée en mars par la Russie. En conséquence, seuls 424 des 450 sièges de la Rada devraient être pourvus, les autres restant vacants. Les insurgés de l'Est entendent quant à eux organiser leurs propres élections le 2 novembre. A Moscou, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, a déclaré jeudi que la Russie espérait que les élections ukrainiennes respecteraient "les normes et les principes démocratiques" et seraient suivies d'"un processus progressif de stabilisation politique", rapporte l'agence de presse RIA. Alexandre Loukachevitch a précisé que les Russes participeraient à la mission d'observation du scrutin ukrainien conduite par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Le chef de l'administration présidentielle russe, Sergueï Ivanov, a souligné pour sa part que Moscou reconnaîtrait les résultats des législatives ukrainiennes mais aussi ceux du scrutin qui sera organisé par les séparatistes dans l'est du pays. (Richard Balmforth avec Gabriela Baczynska à Moscou; Eric Faye, Clémence Apetogbor et Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.