1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Kerry-La coalition a infligé des dommages importants à l'EI
Reuters03/12/2014 à 19:12


BRUXELLES, 3 décembre (Reuters) - La coalition sous conduite américaine a infligé des dommages importants au groupe Etat islamique (EI), ayant mené à ce jour un millier de frappes aériennes en Irak et en Syrie, mais le combat contre les djihadistes pourrait encore durer des années, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat américain, John Kerry. Les Etats-Unis et leurs alliés ont déclenché en septembre une campagne aérienne contre les djihadistes sunnites, qui avaient fortement progressé sur le terrain, en Syrie comme dans le nord de l'Irak, au cours des mois précédents. Depuis lors, l'armée irakienne et les peshmergas (combattants kurdes) ont regagné une partie du terrain perdu face à l'EI. "Il est beaucoup plus difficile maintenant pour Daech (l'EI) de concentrer des troupes, de faire circuler des convois et de lancer des attaques concertées", a dit John Kerry à Bruxelles, lors d'une réunion de représentants d'une soixantaine de pays engagés dans la coalition. "Aucune unité importante de Daech ne peut progresser sensiblement sans se demander ce qui va lui tomber dessus du ciel", a-t-il ajouté, déclarant cependant que les opérations seraient longues. "Notre engagement risque de durer des années". Le président syrien Bachar al Assad a estimé pour sa part dans une interview que les frappes menées par la coalition internationale contre l'EI étaient inefficaces ( IDnL6N0TN33L ). (Lesley Wroughton et Adrian Croft; Eric Faye pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • LeRaleur
    03 décembre18:22

    On va te croire, Kerry kerry.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer