Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Kerry demande qu'on lui accorde le "bénéfice du doute" sur l'Iran

Reuters01/03/2015 à 17:40

(Avec citation supplémentaire de Kerry, déclarations du chef de la diplomatie iranienne) WASHINGTON, 1er mars (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré dimanche qu'il ne pouvait pas promettre la conclusion d'un accord sur le nucléaire iranien mais il a plaidé pour qu'on laisse à la diplomatie le "bénéfice du doute" pour tenter d'éviter une solution militaire. John Kerry répondait à des questions de la chaîne télévisée ABC alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu était en route pour les Etats-Unis, où il doit prononcer mardi devant le Congrès un discours qui sera presque exclusivement consacré à l'Iran. Le secrétaire d'Etat a déclaré que le dirigeant israélien était "évidemment le bienvenu aux Etats-Unis", en dépit de la polémique qui a éclaté entre la Maison blanche et le Congrès après l'invitation lancée par le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehmer, sans consulter le président Barack Obama. Il a néanmoins émis le souhait que le discours de Benjamin Netanyahu, qui entend plaider contre un accord avec l'Iran si Téhéran ne renonce pas totalement à son programme nucléaire, ne se transforme pas en "cirque politique". "Nous espérons que la diplomatie peut aboutir... Compte tenu de notre succès sur l'accord intérimaire, je pense que nous méritons d'obtenir le bénéfice du doute pour voir s'il est possible ou non de parvenir à un nouvel accord satisfaisant", a insisté John Kerry. Le secrétaire d'Etat doit s'entretenir dans le courant de la semaine avec le ministre iranien Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif en Suisse. Samedi, le chef de la diplomatie iranienne a accusé Benjamin Netanyahu de vouloir saboter les négociations sur le nucléaire pour détourner l'attention du conflit israélo-palestinien. "Il est regrettable qu'un certain groupe trouve un intérêt dans la tension et les crises... Netanyahu est opposé à toute forme de solution négociée", a-t-il déclaré à l'issue d'un entretien avec son homologue italien Paolo Gentiloni. "Cela démontre une volonté de tirer avantage d'une crise fabriquée de toutes pièces pour faire oublier la réalité d'une région, ce qui inclut l'occupation et la répression du peuple palestinien et la violation de ses droits", a ajouté Mohammad Javad Zarif. (Will Dunham, avec Mehrdad Balali et Sam Wilkin à Dubaï; Tangi Salaün pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.