Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Kerry défend l'accord nucléaire iranien devant les représentants

Reuters28/07/2015 à 18:14

WASHINGTON, 28 juillet (Reuters) - Le chef de la diplomatie américaine, John Kerry, a défendu mardi l'accord sur le nucléaire iranien devant des parlementaires américains, en insistant notamment sur le fait qu'un rejet du texte par Washington donnerait le feu vert à Téhéran pour relancer son programme. "Certains ont tiré des conclusions qui ne correspondent pas à la réalité de ce que signifie cet accord. Et nous sommes impatients de clarifier les choses durant cette audition", a dit le secrétaire d'Etat américain devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants. Le gouvernement américain a pris une part active aux négociations qui ont abouti le 14 juillet dernier à un arrangement entre la République islamique et les puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne). Mais il ne pourra l'appliquer pleinement qu'avec l'aval du Congrès, contrôlé par des républicains plutôt sceptiques à l'idée de dialoguer avec l'Iran. Selon une loi promulguée en mai dernier, le Congrès a jusqu'au 17 septembre pour approuver ou rejeter l'accord, qui encadre le programme nucléaire en échange d'une levée des sanctions internationales. John Kerry, ainsi que le secrétaire au Trésor, Jack Lew, le secrétaire à l'Energie, Ernest Moniz, et le secrétaire à la Défense, Ash Carter, ont donc été mandatés pour tenter de vaincre les réticences des parlementaires. Selon le chef de la diplomatie, qui s'est déjà présenté la semaine dernière devant les membres de la commission des Affaires étrangères du Sénat, un rejet par le Congrès isolerait les Etats-Unis. "Si nous tournons le dos, nous tournons le dos seul", a-t-il mis en garde. "Nos partenaires ne seront pas avec nous." Le président de la commission de la Chambre des représentants, le républicain Ed Royce, a présenté un avis différent sur la question: une levée des sanctions constituerait selon lui une "énorme aubaine" pour Téhéran et nuirait à la capacité de Washington à faire pression sur les dirigeants iraniens. Certains élus démocrates ont également fait part de leur scepticisme, à l'image de Brad Sherman, élu californien, qui s'est inquiété du soutien apporté par l'Iran à des groupes hostiles à des alliés des Etats-Unis. "Les Iraniens soutiennent le Hamas, le Hezbollah et les Houthis, pour ne citer que les organisations dont le nom commence par la lettre H", a-t-il dit. (Patricia Zengerle et Doina Chiacu; Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.