Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Juventus, un chasseur sachant chasser
So Foot04/07/2020 à 06:00

Juventus, un chasseur sachant chasser

C'est un fait, la Juventus ne joue pas bien. Pourtant, les potes de Cristiano Ronaldo sont revenus du confinement pour tout emporter sur leur passage. Comme ils le font chaque année depuis 2012 au moment où le sprint final démarre. Et cette fois-ci, c'est la Lazio qui devrait faire les frais de la Vieille Dame.

JuventusTorino
le 04/07/2020 à 17:15
Serie A
Diffusion sur

12 décembre 2010. La Juventus n'est pas encore devenue cette bête insensible et cruelle qui refuse de prêter le trophée de champion d'Italie à ses homologues. Pire, la Vieille Dame court toujours après un succès en Serie A après son passage au purgatoire de la deuxième division en 2006-2007. Seconde du championnat après son succès face à la Lazio lors de la 16e journée (2-1), la Juventus pense alors que c'est la bonne année pour revenir sur le devant de la scène. Sauf que, comme l'année précédente où elle était troisième à mi-parcours, l'équipe coachée par Luigi Delneri se rate dans le sprint final et termine la saison à une anonyme 7e place. L'Italie ne le sait pas encore, mais elle dit arrivederci à une Juventus humaine qui sera remplacée par une Vieille Dame robotique et sans sentiments qui aime laisser de l'espoir à sa proie avant de l'engloutir sans pitié à la fin.

Les années paires pour s'amuser


La première proie de la Juventus se nomme l'AC Milan. Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer