Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Juan Angel Napout de la FIFA accepte d'être extradé vers les USA

Reuters08/12/2015 à 18:53

LE VICE-PRÉSIDENT DE LA FIFA JUAN ANGEL NAPOUT ACCEPTE SON EXTRADITION VERS LES USA

ZURICH, Suisse (Reuters) - Le président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol), Juan Angel Napout, a accepté mardi d'être extradé vers les Etats-Unis dans le cadre de l'enquête sur une affaire de corruption présumée, a annoncé l'Office fédéral suisse de la justice (OFJ).

Le Paraguayen a été arrêté le 3 décembre à Zurich à la demande de la justice américaine qui enquête sur des soupçons de corruption dans l'attribution de droits de retransmission télévisées de matches internationaux de football et de droits marketing.

Napout, qui est aussi l'un des vice-présidents de la Fédération internationale de football (Fifa), est accusé d'avoir touché des millions de dollars de commissions occultes. La justice suisse n'a pas précisé quand il serait remis aux autorités américaines.

Visé par les mêmes charges, le Hondurien Alfredo Hawit, président par intérim de la Confédération d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (Concacaf) a également été arrêté par la police suisse.

Tous deux sont au nombre des 16 personnalités qui sont venues s'ajouter la semaine dernière à la liste des personnes physiques et morales inculpées par la justice américaine depuis que le scandale a éclaté, courant mai.

L'affaire a conduit à une avalanche de révélations sur les pratiques au sein des instances mondiales du football, entraînant la démission du président de la Fifa, Sepp Blatter, dont le successeur doit être élu le 26 février à l'occasion d'un congrès extraordinaire.

Blatter, son adjoint Jérôme Valcke et Michel Platini, président de l'Union européenne du football (UEFA) qui brigue la présidence du football mondial, ont été suspendus de toute activité liée au football par la commission d'éthique de la Fifa.

Des enquêtes parallèles sont en cours, tant en Suisse qu'aux Etats-Unis, sur l'attribution à la Russie et au Qatar des Coupes du monde 2018 et 2022 et de certains contrats commerciaux.

(Brenna Hughes Neghaiwi et Michael Shields; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.