1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Journée de carence réinstaurée pour les fonctionnaires

Reuters20/11/2017 à 20:09

JOURNÉE DE CARENCE RÉINSTAURÉE POUR LES FONCTIONNAIRES

PARIS (Reuters) - Les députés français ont entériné lundi la disposition du projet de loi de finances (PLF) pour 2018 qui prévoit de réinstaurer la journée de carence pour les fonctionnaires des trois fonctions publiques (Etat, collectivités locales, hôpitaux).

La journée de carence pour les fonctionnaires prévoit que la première journée d'arrêt maladie n'est pas payée. Elle avait été instaurée en janvier 2012 alors que Nicolas Sarkozy était à l'Elysée et avait été supprimée en janvier 2014 par son successeur François Hollande.

Cette disposition est vivement critiquée par les groupes de gauche de celui de La France insoumise (LFI) à celui de la Gauche démocrate et républicaine (GDR, PC) en passant par le groupe Nouvelle gauche (exPS).

Pour le gouvernement cette mesure s'inscrit "dans une logique d'équité" et vise à rapprocher les salariés du public et du privé, trois jours de carence étant prévus pour ces derniers par le code de la Sécurité sociale.

A la demande du gouvernement, un amendement LREM a été retiré -puis repris en vain par la gauche- qui visait à exonérer les femmes en situation de grossesse de cette journée de carence. Le ministre a annoncé qu'il allait entamer des négociations sur ce sujet avec les organisations syndicales.

Les députés se prononceront mardi 21 novembre par un vote solennel sur l'ensemble PLF 2018 que le Sénat examinera à son tour à partir du jeudi 23 novembre, le texte devant être définitivement adopté avant le 22 décembre par le Parlement.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rillouto
    20 novembre21:14

    diviser pour mieux regner je vous dis, tout le monde le sait, la meilleure methode de tous les temps ....

    Signaler un abus

  • gourbi
    20 novembre20:48

    tout ceci reste du théâtre. 60% des salariés du privé n'ont pas de jours de carences (accord d'entreprise pour sa prise en charge par l'entreprise elle-même). Et l'étude faite sur le jour de carence par le passé a montré qu'effectivement, le jour de carence a fort réduit les arrêts de courte durée (48 à 72h)...mais accru les arrêts plus longs (1 semaine). Au final, c'est un jeu à somme nulle ou il devient plus intéressant de s'arrêter + longtemps.

    Signaler un abus

  • .jpeg
    20 novembre20:46

    Zero jours pour tous ! Il suffit de constater de combien à chuter l’absentéisme lors de sa 1ère mise en place sous Sarko et de combien il a bondi quand le zéro démago l'a supprimé pour comprendre que sa suppression totale est de l'utopie.

    Signaler un abus

  • rillouto
    20 novembre20:43

    " Pauvres petits qui vont moins tirer au qu." , vous voulez apprendre au vieux singe a faire la grimace ? :) , au lieu de s’arrêter 2-3 jours, ils s’arrêteront une semaine ...

    Signaler un abus

  • rillouto
    20 novembre20:41

    franchement .. ils ont vraiment l'art de la manipulation et de la division .. le vrai combat, c'est zero jours pour PERSONNE !!! a chaque fois ils font le coup ... est ce que les français seraient capable un jour d'ouvrir les yeux ? .... je crois que cela n'arrivera jamais, ce peuple est désespérant de naïveté et de crédulité, des moutons quoi !!! ... enfin un peuple .. je crois que je m'emballe, en france maintenant, c'est plutot chacun pour soit ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.