Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jonathan Ive, le designer qui porte l'avenir d'Apple

Reuters07/10/2011 à 15:09

par Alexei Oreskovich

SAN FRANCISCO (Reuters) - Si son nom n'est pas aussi largement connu que celui de Steve Jobs, disparu mercredi, la marque que le designer Jonathan Ive a imprimée sur les produits de la firme à la pomme est incontestable.

Responsable du design industriel d'Apple depuis 1996, Ive a joué un rôle important dans le succès de l'entreprise, pour laquelle il a imaginé l'aspect, la forme, les couleurs très spécifiques des ordinateurs, téléphones et autres appareils du groupe.

A présent que l'équipe dirigeante se resserre autour de Tim Cook, qui a succédé fin août à Steve Jobs au poste de directeur général, il appartiendra à Jonathan Ive et à son studio de designers de perpétuer l'héritage artistique sur lequel s'est construit l'image d'Apple.

"L'apport de 'Jony', c'est la forme. C'est fondamental. L'aspect visuel des produits", estime Colin Gillis, analyste chez BGC Partners. "L'essentiel est de ne pas le perdre. Il faut maintenir l'équipe soudée."

Né au Royaume-Uni il y a 44 ans, au tempérament calme et réservé, Ive a trouvé son style dans la fusion de l'esthétique et du fonctionnel.

"Il a un talent merveilleux pour créer des objets simples et élégants. Mais il sait aussi qu'ils doivent être utilisables", souligne Don Norman, du cabinet de consultant Nielson Norman Group, qui fut responsable des technologies chez Apple au milieu des années 1990.

Il se souvient notamment avoir travaillé avec Ive sur les moyens de faciliter la tâche des utilisateurs de PC pour ouvrir leurs machines et en changer les cartes mémoires.

MAÎTRE-FORGERON JAPONAIS

Parmi les produits phares dont on doit le design à Jonathan Ive, on trouve l'iMac translucide aux couleurs acidulées qui marqua la résurrection d'Apple à l'époque du retour de Jobs aux commandes du groupe.

C'est aussi à lui que l'on doit l'aspect désormais omniprésent du baladeur MP3 iPod et de l'iPhone.

Dans la tradition du style "casual" en vogue dans le secteur des nouvelles technologies, Ive, qui vit à San Francisco, est habituellement vêtu d'un t-shirt sombre et de baskets.

Contacté, Apple n'a pas souhaité rendre son designer en chef disponible pour un entretien.

"Il est discret mais perspicace. Il n'a pas une personnalité exubérante et tonitruante", décrit un spécialiste du design industriel qui l'a côtoyé.

L'un des éléments essentiels du travail de Jonathan Ive repose sur son obsession des matériaux. Lors d'un voyage au Japon, il a ainsi rendu visite à un maître-forgeron dont il a observé le travail de l'acier lors de la fabrication d'une lame de sabre polie, affûtée à l'extrême et exceptionnellement durable.

En lui attribuant en 2007 le prix Cooper-Hewitt, le musée Smithsonian du design a salué ses "objets sculpturaux et désirables".

Une grande partie de son oeuvre pour Apple est liée à un travail étroit avec Steve Jobs, qui lui aussi était réputé pour son souci du détail et du design.

Le studio piloté par Ive est installé dans un vaste espace ouvert du campus Apple à Cupertino, en Californie, où seule une petite partie des employés peuvent entrer, selon un portrait réalisé en 2006 par le magazine Business Week.

"Ils font énormément de prototypes, jusqu'à dix fois plus que n'importe quel autre groupe. Ils sont là pour briser les conventions et proposer de nouvelles idées. Ils étaient en quelque sorte la muse de Jobs", décrit l'ancien collaborateur d'Ive, qui a souhaité ne pas être nommé.

Alors qu'Apple ouvre une nouvelle ère de son histoire, c'est à ses designers qu'il appartiendra de préserver cette source d'inspiration.

Gregory Schwartz pour le service français, édité par Jean Décotte et Henri-Pierre André

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.